Ju-on, Shimizu Takashi (2002)


JU-ON, aka Ju-on The Grudge
呪怨
Année : 2002
Genre : spectateurs pas encore grudgés
Production : Oz Company
Réalisation : Shimizu Takashi
Avec : Okina Megumi, Ito Masaki, Uehara Isa, Fuji Takako, Ichikawa Yui, Daike Yuuko


Une malédiction s’est abattue sur une demeure depuis que des meurtres sauvages s’y sont produits…

Davantage de moyens, une sortie cinéma et un joli minois (Okina Megumi) que Shimizu va pouvoir s’amuser à effrayer durant toute la durée du film. Voici les promesses faites à Shimizu Takashi pour son passage sur grand écran. La réalisation de l’intéressé s’affine, les effets fonctionnent à merveille, bref on retrouve ici tout ce qui a fait le succès du drama mais encore mieux emballé. Il est donc difficile de faire la fine bouche. Oui ce JU-ON THE GRUDGE fait définitivement partie des réussites horrifiques nippones de ces dernières années.

Oli :

PS : critique écrite au début des années 2000 pour le site HKmania

_________________________________________

Quick Review in English:

++ The remake by Shimizu himself of the terrific drama JU-ON
++ Shimizu masterises his work
++ Okina Megumi

— If you know all the rules because you saw the dramas, it could be uninteresting

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam. Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです https://echecetcinemat.wordpress.com/ Blog dédié aux jeux vidéo, en particulier rétro : Jeux vidéo et des bas https://jeux.dokokade.net/ 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, Ju-on, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Ju-on, Shimizu Takashi (2002)

  1. Anthony Auzy dit :

    Contrairement à ce que beaucoup pensent (un exemple dans cette chronique), ce film n’est pas un remake du premier téléfilm Ju-On. Il s’agit bien d’une suite (il aurait pu s’intituler Ju-On 3). D’ailleurs le segment final de Ju-On The Curse 2, où l’on entend les lycéennes, nous tease le segment Izumi de ce film.
    En revanche, la version américaine de 2004 est bel est bien un remake reprenant des scènes des quatre précédents.

    • Oli dit :

      Oui bien sûr que ce n’est pas un remake, merci d’avoir relevé la coquille dans la ligne du bas en anglais, je m’en vais barrer ça ! Après, on pourra quand même dire que Shimizu, à l’époque, a pas mal « remaké » ses effets… Je me rends compte, aussi, que ces vieilles chroniques, écrites il y a une vingtaine d’années, sont un peu « légères »… ^^ Il faudrait que j’essaie de revoir certains films pour écrire quelque chose de plus consistant à l’occasion…

      Merci beaucoup pour ton commentaire !

  2. AnthonyA dit :

    Je comprend tout à fait, surtout que les circonstances (titre identique, peu de lien avec les précédents) font effectivement plus pensé à un remake, et que cette idée est pas mal encré dans l’inconscient collectif (je le croyais aussi au début).
    Au passage, je n’avais pas fait attention au fait que certaines chroniques datent d’il y a si longtemps. Félicitations pour être toujours aussi actif dans le blog et continuer à l’entretenir. C’est vraiment très complet et vous faites un super boulot. Tous mes encouragements, et c’est moi qui vous remercie pour tout ça ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s