Kuchisake onna 2, Terauchi Kôtarô (2008)


KUCHISAKE ONNA 2, aka Carved 2
口裂け女2
Année : 2008
Genre : ciseaux retournés (en enfer)
Production : Earl Grey Film
Réalisation : Terauchi Kôtarô
Avec : Asuka Rin, Erina, Hayashi Miki, Iwasa Mayuko, Kawamura Yukie, Saitô Yôsuke, Nakano Hideo, Kusano Kôta, Mayama Akihiro, Taniguchi Masashi, Haruno Megumi, Andô Seiko


Une jeune collégienne voit sa vie basculer le jour où un petit ami éconduit la défigure à l’acide sulfurique…

Histoire inspirée d’un fait divers de 1978.

KUCHISAKE ONNA 2 n’est pas une suite, ni même une véritable préquelle au film KUCHISAKE ONNA de 2007. Il s’agit plus d’une variation sur un thème annoncé, à savoir la tueuse défigurée, figure mythique des légendes urbaines et horrifiques japonaises. Le présenter comme un film se situant dans la droite lignée du long métrage de 2007 l’a sans doute également desservi. Moins péchu et surfant beaucoup moins sur la vague traditionnelle horrifique, KUCHISAKE ONNA 2 est avant tout un petit « home drama » qui conte les malheurs d’une jeune fille à qui tout souriait dans la vie…jusqu’à ce qu’elle perde le sien !

KUCHISAKE ONNA 2 se révèle alors particulièrement touchant et intéressant pour qui est habitué au rythme et aux moyens parfois un peu désuets des drama japonais. Moi j’ai été conquis, d’autant plus que la petite Asuka Rin fait passer pas mal d’émotions sans pour autant trop en faire. Le reste du casting tient plus ou moins la route, même si les stars ne se sont sans doute pas bousculées pour figurer au générique (si ça avait été la Star Wars, on aurait eu droit à ciseaux p-o).

Assez surprenant dans son traitement dramatique du mythe de la femme défigurée, KUCHISAKE ONNA 2 comporte quand même quelques sympathiques scènes de bidoche tranchée. Une heureuse surprise d’autant qu’elle était plutôt inattendue, tant il y a de films sur le même thème qui se rapprochent du nanar : petit à petit, la tueuse défigurée fait sony (je ne dis pas ça pour remuer les ciseaux dans la play).

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Once again, a good variation about a popular urban legend
+ A sad and painful story
+ Horror genre meets the drama genre
+ A good main actress

– Too easy to call this a sequel…it’s just a mercantile trick
– If you don’t like j-drama, don’t try to see this movie

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Drame, Fantastique, Horreur, Kuchisake onna, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Kuchisake onna 2, Terauchi Kôtarô (2008)

  1. Rick dit :

    Je viens de le voir, ayant vu le premier il y a pas mal de temps, et étant, surtout par accident, en train de me faire toute la filmographie de Yukie Kawamura (pas ma faute si elle figure dans pas mal de films que je regarde en ce moment), et j’ai été agréablement surpris par cette fausse suite tirée d’un fait divers. Cette variation plus dramatique qu’horrifique sur le thème a très bien fonctionnée sur moi aussi, tout simplement car je ne m’attendais pas à ça.

    Le premier m’avait bien plu, surtout pour son ambiance et finalement son côté classique, Et celui ci s’en éloigne totalement. Le casting est franchement bon, la mise en scène sympatique et ne cherchant jamais à en faire trop ou en montrer trop, ce qui est un bon point, le film ne cherchera jamais la voie du film fantastique et restera la plupart du temps très terre à terre. Le final est ma foi fort sympathique également, surtout que je ne m’y attendais pas, Rin Asuka dans le rôle principal est convaincante, tout comme donc Yukie Kawamura que je ne cesse de voir dans des rôles toujours différents. Bref, une très bonne surprise, en attendant de me faire les autres films sur cette légende (j’ai le pinku de 2005 en stock).

    En passant, je viens de voir que tu avais mis mon site en lien, merci, je vais faire de même, il faut que je m’occupe de la catégorie Liens de mon site😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s