Damned Files 0, Manda Kunitoshi (2003)


DAMNED FILES 0, aka File 0000 Ano tonneru
ダムド・ファイル0
Année : 2003
Genre : Horror drama
Production : Nagoya Broadcasting Network
Réalisation : Manda Kunitoshi
Avec : Nomura Hironobu, Minamino Youko, Okada Sachiyo, Sakaguchi Jun, Okayama Hajime, Mikami Eiko


FILE NO. 0000 : ANO TONNERU

Depuis que l’un de ses fils est mort, une mère peine à cacher son mal-être à son autre enfant et à son mari. Si ce dernier fait ce qu’il peut pour apporter un peu de vie dans le quotidien familial, le plus jeune fils du couple va tenter de ressusciter son frère, à l’aide de son propre sang et des os du disparu…

La série DAMNED FILES a pour particularité de s’inspirer d’histoires vraies et d’être presque essentiellement tournée dans la région de Nagoya (car produite par Nagoya Broadcasting Network). Des drama horrifiques, il y en a un bon paquet au Japon, et plus particulièrement l’été (période propice aux apparitions maléfiques). Si DAMNED FILES ne surnage pas vraiment par rapport à ses concurrents, il faut bien admettre que l’on passe presque toujours un bon moment. Il faut dire aussi que tous les clichés du genre y passe : depuis la maison hantée en passant par le téléphone portable, le fantôme du miroir ou encore l’amante assassinée et vengeresse, rien ne nous sera épargné. Tant mieux !

Alors que chaque épisode de la série dure environ 20 minutes, cette FILE NO. 0000 dure une 1 heure 10. Un vrai téléfilm donc, et on ne s’en plaindra pas tant la réussite est au rendez-vous : si cet épisode 0 ne fait pas réellement peur, son atmosphère grave et surnaturelle devrait tenir tous vos sens en éveil. Certes, on est ici bien loin de toutes les plus grandes réussites du genre : les moyens sont bien moindres qu’au cinéma. Pourtant difficile de décrocher, et cette histoire d’une famille qui peine à survivre au deuil d’un enfant mérite à coup sûr le détour… Jusqu’à sa scène finale, grave de sens (et de sang), parfaitement réussie et maitrisée par un bon technicien qui connait son métier (Manda Kunitoshi).

Oli :

__________________________________________

Quick Review in English:

++ The DAMNED FILES are a good drama produced by a TV channel based in Nagoya
++ Usually, one episode lasts 20 minutes. That one looks lasts 1h20
++ Good characters, good climax, good ending
++ Manda Kunitoshi is a good director (SEPPUN)

— Better to know that it is more a dramatic story than a horrific one

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Damned Files, Drame, Fantastique, Fantômes, Télévision, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Damned Files 0, Manda Kunitoshi (2003)

  1. Martin dit :

    Il était passé à Cannes 2004 celui là ^^ (à la Quinzaine des Réalisateurs)

    • Oli dit :

      Marrante cette info ! Ça parait presque incroyable qu’un truc pareil passe à Cannes (enfin moi j’aime bien, ça n’a juste pas le profile pour être visionné par des journalistes de Première ou des Cahiers du Cinéma)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s