Damned Files 1, Manda Kunitoshi (2003)


DAMNED FILES 1
ダムド・ファイル1
Année : 2003
Genre : Horror drama
Production : Nagoya Broadcasting Network
Réalisation : Manda Kunitoshi
Avec : Yamaguchi Kaori, Yano Tomoko, Katsu Tomohisa, Kondo Koen, Kondo Yoshimasa, Shimizu Hiroshi, Hanada Nami, Toyohara Kôsuke, Oimori Reiko, Iwabashi Michiko


FILE NO.0001 : Terebi kyoku
Une équipe de tournage va fouiller dans les sombres recoins d’un studio et de son passé ensanglanté (par la mort de nombreux samouraïs et autres torturés).

FILE NO.0002 : The Isenomiya Tunnel
Ise : un homme, après avoir violé une jeune femme dans le tunnel Isegami, voit chaque soir ses rêves hantés par une voix lui réclamant les photos qu’il avait osé prendre durant cette triste soirée là… A bout de nerfs, il retourne dans l’obscur tunnel pour faire face à la vérité.

FILE NO.0003 : Karaoke Box
Un karaoke soi-disant hanté de Nagoya : ne croyant pas les folles rumeurs faisant état de la présence d’un fantôme dans l’une des chambres de l’établissement, quatre amis vont, chacun leur tour, interpréter une chanson, isolé dans ladite chambre : les autres assisteront au récital depuis l’écran de contrôle filmant le tout…

FILE NO.0004 : Owari no ie
Nagoya : une jeune femme rend visite à son père qui vit isolé depuis le décès de son épouse. A la suite d’évènements étranges, la fille va se décider à inspecter les lieux, et plus précisément les films enregistrés par la caméra de contrôle située dans le hall de la bâtisse…

Les DAMNED FILES sont des drama (donc tournés pour la télévision japonaise) qui ont ensuite été regroupés quatre par quatre au format DVD.

Ensemble un peu cheap, pas de grandes stars (mais souvent des valeurs plus ou moins confirmées de la télévision), ces DAMNED FILES feront grincer les dents des amateurs de sensations fortes qui ne jurent que par des effets spéciaux incroyables ou des noms fracassants en tête d’affiche. Moi pourtant, j’aime les drama : souvent les moyens sont limités, et on se retrouve donc en face de réalisations sans artifices majeurs. Dans ces DAMNED FILES par exemple, quand on filme une rue de Nagoya, on reconnait immédiatement les lieux, on a l’impression de les voir avec ses propres yeux. Peu de moyens donc, mais paradoxalement cela crée un lien plus étroit entre l’œuvre et son spectateur, contrairement aux films de cinéma qui versent parfois trop dans la surenchère en tous genres, créant de ce fait un fossé certain entre le public et la fiction visée.

Tournée pour la télévision, la série DAMNED FILES s’inspire d’histoires vraies, ce qui ajoute indéniablement un petit quelque chose à l’intérêt de l’ensemble (même si on n’y croit pas une seule seconde). Les DAMNED FILES constituent donc un divertissement horrifique hautement sympathique. Chaque épisode dure un peu plus de vingt minutes, et on ne voit pas le temps passer : c’est un gage de qualité. Bien évidemment coté frisson et inventivité, ce drama ne joue pas dans la même cour que les titres de Nakata, Shimizu et autres Dario Argento. Mais le coté « drama » donne indéniablement un charme décalé à l’ensemble. Moi en tous les cas, j’ai écorché… heu non : accroché ! Mention spéciale à l’épisode du karaoke, qui fait indéniablement frissonner, ainsi qu’au premier chapitre, qui fait un peu penser à RINGU (et qui servira plus ou moins de fil rouge durant toute la série).

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Classic stories, ordinary places (karaoke, TV studio, old tunnel) but good ideas
+ The best story takes place in a karaoke, and a haunted box…

– Of course, it’s not as scary as the best movies of this genre

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Damned Files, Fantastique, Fantômes, Horreur, Télévision, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s