Haruki Web Cinema Vol. 4, Hirayama Yumeaki (2006)


HARUKI WEB CINEMA VOL.4, aka Haruki Web Cinema Neo Horror Series Vol.4, aka Haruki Web Cinema Kowai Hon Series Vol.4
ハルキWebシネマ VOL.4
Année : 2006
Genre : internet drama
Production : Haruki Kadokawa
Réalisation : Hirayama Yumeaki
Avec : Suhô Reiko, Mizutani Yuri, Ôta Ayano, Maki Naomi, Kawashima Megumi, Kaino Makoto, Yamazaki Akihiro, Hayashi Yuuko


猿と廃院
Une jeune enquêtrice, chargée de faire le point sur un hôpital tout juste condamné, va être confrontée à des évènements épouvantables.

とばちっり
Une jeune femme qui vient d’emménager dans un petit appartement entend parfois des bruits étranges, provenant de chez sa voisine. Pourtant les lieux sont inhabités depuis le décès tragique de cette dernière…

ル-ムシェア
Que feriez-vous si un homme vous remettait un jour une cassette vidéo dont vous seriez la star ? Un film sur lequel vous seriez filmé le jour, la nuit…depuis des mois et des mois…à votre insu ! Soupçonneriez-vous cet individu, votre colocataire…voire des faits surnaturels ?

幽霊の様な男
Un tueur à gage est persécuté par ses anciennes victimes, revenues le hanter.

Hôpital désaffecté, appartement hanté, revenants envahissants, ce quatrième volume de la série HARUKI WEB CINEMA recycle des thèmes bien connus du genre. Étant à la base une série de bouquins horrifiques (la série ayant ensuite été mise à disposition sur le net), HARUKI WEB CINEMA n’a pas la prétention de renouveler un certain cinéma ni même d’innover un tant soit peu. Dommage d’ailleurs que les petites originalités des débuts de la série (notamment le Volume 1) fondent ici comme neige au soleil.

Mais le principal point fort de ces séries japonaises, c’est que les histoires sont courtes, tout va donc à l’essentiel. Si on ne s’ennuie pas un seul instant, il faut par contre reconnaitre que ça manque de frissons et que l’on anticipe la plupart des bons coups.

Ce quatrième volume des HARUKI WEB CINEMA HORROR SERIES mérité malgré tout que l’on s’y attarde, car les quatre histoires sont très différentes les unes des autres. La première va tellement loin dans les apparitions horribles que ça en devient presque grotesque (on y glisse sur des petits bébés mous c’est pas n’importe quoi, il ne s’agit quand même pas de fœtus de paille). La deuxième, bien que très classique (un appartement hanté), surprend agréablement. Quant à la troisième, elle part d’une idée géniale mais hélas sous-exploitée : une jeune femme se rend compte qu’elle est filmée chez elle, même la nuit, jusque dans sa chambre. Elle n’aurait sans doute pas dû faire trop confiance à sa roomate, qui rôde (oui, le colocat-erre). Pour conclure, le quatrième segment est sans doute le plus original. Le ton est volontairement très léger, voire comique, et le réalisateur s’est visiblement amusé à rendre hommage au traditionnel Film Noir ainsi qu’à Sergio Leone.

Un divertissement inégal et qui manque de moyens, mais qui demeure très correct dans son genre.

Oli :

________________________________________

Quick Review in English:

++ Pretty fun
++ The last story is really good, with some funny references to Leone and to the Film Noir

— Not very original (simple ghost stories for most of them)

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, Télévision, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s