Chô kowai hanashi Episode 3, Kamei Tôru (2006)


CHÔ KOWAI HANASHI TV KANZEN EPISODE 3
超 怖い話 TV完全版 episode 3
Année : 2006
Genre : série-al killer
Production : KBS Kyoto / Tvk / TVS / Chiba Television / Take Shobo
Réalisation : Kamei Tôru
Avec : Torii Kaori, Sugata Shun, Nomura Eri, Yamada Mame


Décidée à faire la lumière sur le passé de son père, Sara retourne dans l’ancienne maison familiale. Elle mettra la main sur quelques étranges manuscrits, mais aussi sur deux miroirs qui, placés l’un en face de l’autre, peuvent permettre de voir le passé. Au risque de déchainer les esprits maudits…

Difficile de conclure une série qui tient les spectateurs en haleine depuis le premier épisode. Le réalisateur Kamei Tôru tient pourtant ici ce difficile pari, et ce dernier cru des CHÔ KOWAI HANASHI réserve (comme ses prédécesseurs) près d’une heure trente de pur bonheur, dont quelques scènes choc à ne pas manquer.

De plus en plus perturbée par l’étrange comportement de son père, obnubilé par les histoires effrayantes, Sara va ainsi retourner dans l’ancienne maison familiale, aujourd’hui abandonnée. Par le biais d’une idée très astucieuse (un dangereux jeu de miroirs), Sara va parvenir à plus ou moins voyager dans le temps…pour finalement faire face à l’effroyable vérité… Je n’en dirai pas plus. Sachez simplement que la courte scène qui introduisait la série avant le premier épisode trouve ici un douloureux écho, dans un final remarquablement bien trouvé, bien qu’un peu long par moments. Le tout est rattrapé haut la main par un climax final absolument superbe.


Ci-dessus : il n’y a pas que la cuisine thaïlandaise qui pique

La série CHÔ KOWAI HANASHI est sans doute ce que j’ai vu de mieux ces dernières années en terme de spectacle produit par la télévision. A dire vrai la mise en scène, la photographie (volontairement salie), le scénario et l’interprétation des CHÔ KOWAI HANASHI n’ont rien à envier à un film de cinéma. Loin de là. On compte en effet les bonnes idées par dizaines : l’étrange introduction à la série avec la scène d’exécution par pendaison ; la peinture maudite ; le curieux passe-temps de Shigeo ; la fille schizophrène à la fragilité à fleur de peau ; le jeu de miroirs ; le bol de riz d’épingles ; la malédiction poussant à l’automutilation ; les terribles secrets de famille ; l’enfance hantée de Shigeo…jusqu’à cette fin à la fois terrible et touchante.

Les défauts de la série ? En réalité il n’y en a pas vraiment. Le rythme lent ? Il fait partie intégrante de l’ambiance. Le découpage en chapitres ? Il s’impose inexorablement quand un produit n’est pas destiné au cinéma. En tout état de cause, il ne gêne aucunement la lecture du récit. A la rigueur, je pourrais citer le générique d’intro, que je ne m’explique toujours pas. Il est en effet découpé assez abruptement (alors que la série est plutôt lente) sur fond de musique hard rock (à l’opposé de l’ambiance musicale des différents épisodes). Heureusement, le générique de fin est magnifique et j’ai d’ailleurs toujours sa chanson à l’esprit.

Une série à ne pas manquer.

Oli :        
Yasuko :

Le générique de fin (sans spoiler) :

________________________________________

Quick Review in English:

+ New DVD, and new great ideas (the mirrors and the travel in the Past)
+ The spectator will have all the answers he expected
+ A few impressive scenes but when the violence comes, you take it right in the face
+ A great final song

– Maybe that the final scene is too long…but the final image is fabulous
– Such a great drama should have been distributed in foreign countries

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Drame, Fantastique, Fantômes, Horreur, Télévision, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s