Shin onna tachiguishi retsuden, Oshii Mamoru, Tsujimoto Takanori…(2007)


SHIN ONNA TACHIGUISHI RETSUDEN, aka The Women of Fast Food
真女立喰師列伝
Année : 2007
Genre : ils sont food à lier
Production : Deiz Production
Réalisation : Oshii Mamoru, Tsujimoto Takanori, Kamiyama Kenji, Yuasa Hiroaki, Kamiya Makoto
Avec : Andou Mabuki, Fujita Yôko, Hishimi Yuriko, Hyôdô Mako, Ikeuchi Mansaku, Kamiyama Kenji, Kawamoto Jun’ichi, Kisshoji Kaito, Mizuno Miki, Ogura Yuko, Saeki Hinako, Suzuki Toshio, Wakamatsu Takeshi, Watanabe Satoshi, Oshii Mamoru


OPENING
Réalisé par Oshii Mamoru

THE GOLDEN FISH GIRL
Réalisé par Oshii Mamoru
Un homme part à la recherche d’une dame qui serait dotée d’un bien étrange tatouage…

TWO GUNS
Réalisé par Tsujimoto Takanori
Japtown, Arizona : règlement de comptes dans un saloon miteux.

DANDELION
Réalisé par Kamiyama Kenji
Serveur dans un Family Restaurant, un jeune homme ne comprend pas pourquoi, un soir, l’une des clientes qui a aussi été une amie proche ne le reconnait pas. Un dealer va alors faire irruption dans les lieux…

中CM
Réalisé par Oshii Mamoru
Fausse pub pour du café, avec un Oshii en totale roue libre !

WHISPERS IN THE GRASS
Réalisé par Yuasa Hiroaki
Une jeune femme, un vendeur de glace, un champ sans fin, les douloureux plaisirs de l’acupuncture…et la mort qui rôde non loin…

ANGEL OF THE SONGS
Réalisé par Kamiya Makoto
Alors qu’il tente de vendre, sans succès, ses crêpes dans un faubourg de Tokyo, un jeune homme va être victime d’une idole déjà recherchée un peu partout pour avoir tenté de manger à l’œil…

ASSAULT GIRL: HINAKO THE KENTUCKY
Réalisé par Oshii Mamoru
Une guerrière futuriste débarque avec son Mecha sur une planète désolée.

SHIN ONNA TACHIGUISHI RETSUDEN est un projet omnibus comme Oshii en compte déjà quelques uns dans sa filmographie. Ici il ne réalise que deux courts (plus le générique d’intro), laissant à d’autres le soin de compléter l’ensemble. Écrits par Oshii et mis en musique par Kawai Kenji, les six courts-métrages ont pour thème l’attitude des femmes vis-à-vis de la nourriture. Un sujet étrange qui permet de partir dans toutes les directions. Et autant le dire tout de suite : SHIN ONNA TACHIGUISHI RETSUDEN part dans tellement de directions opposées qu’il donne l’impression de n’avoir ni queue ni tête. Car outre le fait que le fil conducteur de l’ensemble paraisse bien quelconque, les techniques de réalisation varient également du tout au tout entre les différents métrages. Nous allons bien vite passer sur les films des réalisateurs invités par Oshii : le premier (TWO GUNS) est un truc qui se veut “western comique à tendance anachronique”, à cause duquel j’ai contracté un petit rire nerveux : oui j’aurais pu rebaptiser ce segment là “Règlements de comptes à Hoquet Corral” ! Ce segment, pas toujours super passionnant, régale néanmoins par son coté technique et son ambiance étrange. Suit un DANDELION d’une platitude assez sidérante (jusque dans sa mise en scène) mais sauvée par une chute bien trouvée (à noter que le réalisateur a notamment officié sur STAND ALONE COMPLEX). Le segment ANGEL OF THE SONGS fait un peu peine (une idole tente de grappiller quelques sous en se faisant offrir régulièrement des crêpes), et pourtant son réalisateur a également a son actif le récent (et très bon) BIOHAZARD DEGENERATION ! Heureuse surprise, le segment WHISPERS IN THE GRASS propose une plongée envoutante dans les hautes herbes d’été : quelques plans et idées valent largement le détour.

Et Oshii dans tout ça ? Il signe donc le générique d’intro, une fausse pub assez dingue pour du café – frappé (avec un chien bien évidemment !), mais aussi et surtout deux courts-métrages radicalement opposés. Le premier, intitulé THE GOLDEN FISH GIRL, met en scène un homme en quête d’une  mystérieuse femme et surtout de son mythique tatouage…un poisson rouge aux étranges vertus… Si quelques effets font un peu cheap dans l’ensemble et si le clin d’œil à GAKE NO UE NO PONYO me parait de trop, THE GOLDEN FISH GIRL propose malgré tout une ambiance intéressante et quelques trouvailles graphiques géniales. ASSAULT GIRL, enfin, constitue le gros morceau de cet omnibus, aussi il est peu étonnant de le voir placé en dernière position. Des mechas, un monstre géant qui n’est pas sans rappeler les grands vers d’Arrakis, une planète désolée, des effets spéciaux réussis et surtout une chute complètement barrée et donc inattendue, oui ASSAULT GIRL fait réellement plaisir. Néanmoins, se taper près de deux heures de courts-métrages peu ou pas intéressants dans des genres radicalement différents (on passe d’une idole qui dévore des crêpes à un assaut héroïque dans l’espace), ça a de quoi déstabiliser quelque peu le spectateur.

A la rigueur, SHIN ONNA TACHIGUISHI RETSUDEN demeure regardable avec le doigt bien calé sur le bouton “avance rapide” de votre télécommande (j’exagère un peu mais deux courts sont largement de trop). En tout état de cause, ces nombreux projets omnibus que Oshii mène à bien en donnant leur chance à d’autres auteurs est une démarche qu’il convient de saluer. Oui, ces réalisateurs peuvent lui faire des mamouru, à Oshii.

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Magnificent images by Oshii in THE GOLDEN FISH GIRL
+ Space ships and weird action in ASSAULT GIRL…with a mad ending!
+ Hilarious fake commercial by Oshii Mamoru
+ Good directors : Tsujimoto Takanori (HARD REVENGE MILLY), Kamiya Makoto
+ The final idea of DANDELION is very good
+ WHISPERS IN THE GRASS has a very strange atmosphere
+ TWO GUNS is very well directed

– The kawaii Ogura Yuko is already a pain in the ass on TV, it’s worst in this omnibus!
– 2 movies are not really very interesting

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Action, Comédie, Drame, Fantastique, Science-Fiction, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s