Zonbi Dead, Matsuura Kanzou (2008)


ZONBI DEAD, aka Zombie Dead
ゾンビ・デッド
Année : 2008
Genre : l’ennui des morts-vivants
Production : Zen Pictures
Réalisation : Matsuura Kanzou
Avec : Kawanaka Ai, Ônishi Erina, Ômura Akira, Urushizaki Keisuke


Trois personnes se réveillent dans un hôpital condamné. Elles vont vite réaliser qu’elles ne sont pas seules à être enfermées dans le sombre établissement…

On ne change pas une équipe qui perd ! Ainsi pour respecter la tradition des productions bisseuses à la sauce Zen Pictures, nous avons ici droit, en tout et pour tout, à deux zombies qui se battent en duel, à des maquillages réalisés à la va-vite et à un rythme d’une lenteur pachydermique (oui, c’est un zombie mou-vie).

ZONBI DEAD commence pourtant avec les meilleures intentions du monde : de jolies nanas isolées dans un hôpital abandonné et des bruits étranges pour meubler les ombres. Et puis vient le clin d’œil (ou pompage) à REC, avec ces scientifiques qui décident de condamner l’établissement afin de contenir une éventuelle épidémie. Et alors le zombie surgit. Oui vous avez bien lu, j’ai bien écrit : le zombie. Pas deux, pas trois, mais seulement un ! On imagine sans peine que les maquillages dignes d’une maison hantée de quartier étaient trop pénibles à réaliser sur une dizaine de personnes différentes, donc on s’en contentera…


Ci-dessus : le fétichiste prend son pied !

Techniquement bien sûr, quelques personnes vont se faire infecter ce qui portera le nombre de zombies à trois, mais bon… Les combats sont d’une telle mollesse (et répétitifs) qu’il est bien difficile de se passionner pour cette série Z. On sourit malgré tout assez souvent car pris sur le ton de la dérision, l’ensemble peut se révéler presque plaisant.

Bienvenue dans la zone-bis dead

Oli :        
Yasuko :

__________________________________________

Quick Review in English:

+ Well…the idols are not ugly, that’s a good point, isn’t it?

– Only two zombies (actually almost only one…)
– The action scenes are…awful
– Slow and boring: Zen Pictures at his best!
– Almost no blood at all (washing dirty clothes is too expansive for Zen Pictures)

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Horreur, V-Cinema, Zombies, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s