Mail, Kawano Kôji (2004)


MAIL, aka In the Site
メール
Année : 2004
Genre : site interné
Production : Inter Film
Réalisation : Kawano Kôji
Avec : Ôtani Mitsuho, Anado Rumi, Osawa Mikio, Morikawa Hiroyuki, Kosaka Hitomi


Après avoir aperçu le fantôme d’un petit garçon dans un hôpital, plusieurs jeunes femmes vont chacune recevoir un email, ainsi qu’une invitation pour visiter un site internet…très particulier… Elles se réveilleront alors ensemble, dans une bâtisse sans portes ni fenêtres. Se pourrait-il qu’elles soient toutes prises au piège d’Internet !?

Quand on loue régulièrement des DTV d’horreur ou d’épouvante, on tombe très souvent sur des histoires reprises à chaque fois à l’identique. Aussi, lorsque l’on trouve un petit trip original, difficile de bouder son plaisir, et ce même si le DTV en question se révèle être de qualité extrêmement mineure.

Dans IN THE SITE, donc, les héroïnes (dont Ôtani Mitsuho, oui l’héroïne est une drogue douce), vont croiser la route d’un fantôme lors d’une consultation à l’hôpital. Jusque là, rien de particulièrement surprenant. La suite du récit prend heureusement une toute autre direction : les jeunes femmes vont se retrouver isolées dans une étrange bâtisse, des hommes-cafards (simplement habillés en cuir dans le style SM) surgiront de nulle part sitôt qu’un téléphone portable sonnera, et un esprit viendra finalement délivrer un triste message… L’une des héroïnes avancera alors la théorie suivante : et si elles étaient prises au piège à l’intérieur même d’un site internet…?

Pris au quarantième degré, ce petit film peut donc tout à fait divertir. On ne relèvera bien évidemment pas les faiblesses de la mise en scène, les acteurs volontairement en perdition (mais moi j’aime ça dans ce type de production) ou encore les musiques complètement hors de propos (mais ça ajoute à l’originalité de la chose). En bref, IN THE SITE est une série Z un peu débile mais attachante (normal, vu le style SM/bondage des méchants).

Oli :

__________________________________________

Quick Review in English:

+ A good mystery at the beginning of the story: what is that strange place?
+ Weird bad guys (ghosts, monsters?) in SM uniforms
+ Originality

– Everything looks so cheap (filmmaking, music, actors performance, sets…)
– The story is really stupid…but original. You can choose if it’s either a good point or not

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, V-Cinema, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s