20-seiki shônen dai 2 shô – Saigo no kibô, Tsutsumi Yukihiko (2009)


20-SEIKI SHÔNEN DAI 2 SHÔ – SAIGO NO KIBÔ, aka Twentieth Century Boys : Chapter 2 The Last Hope, aka 20th Century Boys : Chapitre 2 Le dernier espoir, aka 20th Century Boys : Chapter 2 The Last Hope
20世紀少年 第2章 予告編
Année : 2009
Genre : Tomodachi pour la vie
Production : Toho / NTV
Réalisation : Tsutsumi Yukihiko
Avec : Taira Airi, Toyokawa Etsushi, Tokiwa Takako, Santamaria Yusuke, Kinami Haruka, Kagawa Teruyuki, Kuroki Hitomi, Ishizuka Hidehiko, Ukaji Takashi, Sasaki Kuranosuke, Ishibashi  Renji, ARATA, Fujiki Naoto, Koike Eiko, Karasawa Toshiaki


2015 : tandis que Tomodachi étend son emprise amicale dans le monde entier, le Japon bascule dans le totalitarisme souriant. Si certains ne se souviennent de Kenji et de ses copains que comme de dangereux terroristes, la jeune Kana lutte chaque jour pour conserver une image positive de son oncle.

Avec le deuxième chapitre de sa trilogie 20TH CENTURY BOYS, le réalisateur Tsutsumi Yukihiko abandonne la petite bande de copains du premier épisode pour concentrer l’essentiel de son attention sur Kana, la nièce de Kenji désormais adolescente. Je suppose que Tsutsumi n’a pas eu réellement le choix dans le découpage, tant le manga parait dense (je ne l’ai pas lu). Cette migration du centre d’intérêt du récit de toute la bande de potes à la seule Kana demeure malgré tout (à mon sens) le problème majeur de ce deuxième chapitre. Le premier épisode était narrativement parfaitement accompli : les flashbacks s’imbriquaient bien avec les périodes basées dans le présent, et il était assez amusant de jongler ainsi entre la jeunesse des héros et leur futur improbable. Des flashbacks, il y en aura bien quelques uns dans ce deuxième chapitre (parmi les meilleurs moments du film d’ailleurs), mais ils sont trop peu nombreux, et les pérégrinations de la petite Kana s’étireront alors en longueur.


Ci-dessus : Tomodachi arrêté. Oui l’ami cale

Si les mystères continuent de s’accumuler, il faut préciser que les révélations sont quasiment inexistantes -on se demande d’ailleurs si ce Chapitre 2 est réellement indispensable. N’aurait-il pas été plus judicieux de réaliser seulement deux films, qui auraient alors immanquablement gagné en densité ? Peut-être qu’un fan du manga aurait un avis différent du mien…

Heureusement, le personnage de Tomodachi subjugue toujours autant et le final apocalyptique promet un troisième chapitre tonitruant.

Oli :        
Yasuko :

________________________________________

Quick Review in English:

++ A few new mysteries
++ Tomodachi is still the greatest character of this saga
++ Good flashbacks

—  Slower than the first episode (yes, it’s possible)
—  Almost nothing really new about the Great Mystery…
—  Kana is the main character, we have (almost) lost the friends of the first chapter
—  Two movies instead of three, would have may been a better idea

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Drame, Science-Fiction, Thriller, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s