Seifuku Survigal II, Kaneko Taishi (2008)


SEIFUKU SURVIGAL II, aka Seifuku Survigirl II, aka Uniform Survigirl 2
制服サバイガール II
Année : 2008
Genre : belles plantes et école lierre
Production : Art Port
Réalisation : Kaneko Taishi
Avec : Nakamura Miu, Shiraishi Shunya, Sakamoto Kazutoshi, Arisue Mayuko, Asuka Rin, Machida Hikaru, Suzuki Takuya


Les trois survivantes de l’attaque des plantes mutantes au sein du village Survival Land ont connu des fortunes diverses… Sakura est profondément contaminée et Kana ne semble plus avoir toute sa tête. Afin d’aider ces dernières, Aoi se décide à retourner sur les lieux du massacre…encore teintés de sang et de…sève !


Ci-dessus : il est dur de la feuille

Ce deuxième épisode est la suite directe du précédent. Quelques heures, à peine, se sont en effet écoulées depuis le massacre causé par des plantes dégénérées ayant pris possession de quelques humains. On retrouve d’ailleurs tous les survivants du premier opus, à commencer par le méchant ninja contaminé par la sève tueuse (petit et vert, c’est un ninjardin). Du coté des «gentils», le sort réservé aux héroïnes qui avaient eu toutes les peines du monde à survivre au premier film ne me plait guère : l’une est quasiment devenue folle, une autre est contaminée au dernier degré, c’est donc un personnage secondaire de l’histoire originale qui prend les rênes de ce deuxième film : la petite Aoi. Toutes proportions gardées, ce procédé me rappelle presque un ALIEN 3 que je n’ai jamais pu digérer parce qu’il avait fait table rase de tous les personnages du titre précédent pour des raisons de facilité scénaristique…personnages qui avaient pourtant sué sang et eau pour se sortir des griffes des monstrueux extra-terrestres dans ALIENS…c’était bien la peine !


Ci-dessus : le bonheur est dans le prématuré

Une fois les premières mauvaises impressions passées, on se dit que la petite Aoi a le potentiel pour tenir la baraque (petite jupe d’écolière et katana, que demande le peuple ?). Hélas, l’effet de surprise du premier épisode ne joue plus et SEIFUKU SURVIGAL 2 peine vraiment à se renouveler. On retrouve ainsi exactement les mêmes décors, puisque la petite Aoi revient dans le parc Survival Land, cette fois-ci accompagnée par un ami un peu plus vieux qu’elle (c’est son pote âgé). Les deux jeunes gens ne vont pas tarder à copuler, et Aoi tombera enceinte…dans l’heure qui suivra ! Je vous laisse imaginer la suite…

Hormis la présence de cette mystérieuse petite graine dans le ventre d’Aoi, rien de neuf donc, dans SEIFUKU SURVIGAL II. Au contraire même, il y a moins de folie et les personnages sont un peu moins attachants. De là à dire que le réalisateur s’est planté, il n’y a qu’un pas que je n’oserais franchir…

Oli :

________________________________________

Quick Review in English:

+ The straight sequel of the first movie
+ One or two great ideas (one schoolgirl is pregnant…but who is the father?!)

– The first part was really better

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Horreur, V-Cinema, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s