Kantô saikyou kyôfu no shinrei spot totsugeki shuzai!! Gokyu suru idolutachi, Takauji Motoharu (2008)


Kantô saikyou kyôfu no shinrei spot totsugeki shuzai!! Gokyu suru idolutachi, aka The Scariest in Kantô Haunted Places Audacious Reporting!! – Crying Idols
関東最恐 恐怖の心霊スポット突撃取材!! ~号泣するアイドル達~
Année : 2008
Genre : docu à mateurs
Production : Zen Pictures
Réalisation : Takauji Motoharu
Avec : Hanai Miri, Hikita Saya, Tachibana Reimi


Une équipe de tournage Zen Pictures accompagne trois idoles en quatre lieux prétendument hantés : deux tunnels, un vieux château perdu dans la forêt, et un parc à la statue décapitée…

Le documentaire fantastique tourné dans des conditions naturelles et sans artifices aucun est un genre assez prisé au Japon (voir DOCUMENT CHÔ KOWAI HANASHI pour vous faire une idée de la chose -le titre qui nous intéresse ici visite d’ailleurs deux lieux déjà présents dans le documentaire précité). Une petite variante du genre consiste à plonger quelques jolies filles un peu bêtes et surtout très impressionnables (donc, des idoles) dans ces ambiances étranges. Bien souvent les demoiselles craquent complètement et fondent en larmes. Et le spectateur y croit, puisqu’une idole, tout le monde le sait bien, ne sait pas jouer la comédie et ne peut donc feindre les pleurs.

On retrouve dans ce documentaire Zen Pictures trois idoles plus ou moins connues : Hanai Miri (la plus jolie) est réputée pour son tour de poitrine, Tachibana Reimi est surnommée la « fresh idolu », et enfin Hikita Saya nous est présentée comme une « spirituous idolu ». Donc cette dernière, « spécialisée dans les esprits », ne va pas arrêter de la ramener en surjouant ou en nous faisant croire qu’elle ressent telle ou telle chose à l’approche de tel ou tel endroit ou monument. En plus d’être particulièrement laide pour une idole, Hikita Saya va donc se révéler complètement insupportable (franchement j’ai eu envie de la tuer – généralement on a envie de faire autre chose avec une idole, vous en conviendrez).


Ci-dessus : non tunnel pas toute seule, je vais venir te sauver !

Pendant l’essentiel de ce petit film, nos trois demoiselles se promènent donc de lieux étranges en lugubres endroits… En plein jour, je n’ai pas compris l’intérêt de la chose puisque nos idoles n’ont pas peur. Et les écouter discuter d’inepties en tous genres s’est révélé être une expérience assez déplaisante. Heureusement, les quinze dernières minutes propulsent nos héroïnes dans un tunnel maudit en pleine nuit. Chacune d’entre elle devra le traverser, seule, une petite caméra à la main. Pleurs, crises d’hystérie assez jouissives, j’avoue avoir trouvé le spectacle très amusant (suis-je normal ?). Sauf bien entendu lorsque la dernière idiote, heu idole, s’est présentée pour traverser ledit tunnel : Hikita Saya, aussi débile et insupportable que d’habitude, va encore ici en rajouter une couche (culottée tellement elle ira loin dans la crétinerie). Hikita Saya, une « spirituous idolu » ? Spécialisée dans les esprits, j’en doute. Simple d’esprit, j’y crois tout de suite davantage.

Oli :

________________________________________

Quick Review in English:

+ The real scary documentary-movie-genre can be an interesting, sometimes
+ Two idols are pretty: Hanai Miri the breast idolu and Tachibana Reimi the fresh idolu
+ It was really funny when the idols really started to cry, in the tunnel

– What’s the point of filming during day light? The idols are not afraid…they just talk
– Hikita Saya, the third idol, is called spirituous idolu. She’s ugly, very stupid: a nightmare
– Hikita Saya is always over reacting, you don’t ever believe in her cries…

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Mockumentary, V-Cinema, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s