Kamogawa Horumô, Motoki Katsuhide (2009)


KAMOGAWA HORUMÔ, aka Battle League in Kyoto, aka Battle League Horumo
鴨川 ホルモー
Année : 2009
Genre : les étudiants ont la (démon) niaque
Production : Shochiku / Gonzo / Sony Music
Réalisation : Motoki Katsuhide
Avec : Yamada Takayuki, Kuriyama Chiaki, Hamada Gaku, Ishida Takuya, Ashina Sei, Saito Shota, Saito Keita, Arakawa Yoshiyoshi, Ishibashi Renji, Masato Wada, Sato Megumi, Shinomiya Akira, Shofukutei Tsuruko, Suzuki Papaiya, Takamatsu Shinichi, Tôma Sora, Watabe Gota


Des étudiants issus d’universités concurrentes vont se livrer une curieuse bataille au cœur de Kyoto…ils vont en effet se battre à grands coups d’oni…des petits démons japonais !

Après deux films Live dédiés à Gegege no Kitarô, le réalisateur Motoki Katsuhide s’attaque une nouvelle fois à un univers plutôt léger peuplé de créatures étranges : les oni, le plus souvent représentés par un Kami sama (divinité) à cornes. Ici les oni adoptent un visage plus kawaii et ressemblent à des petites poupées absolument pas féroces baptisées « horumô ». Idéal pour plaire à un public familial, ici principale cible des producteurs et surtout d’un réalisateur bien plus inspiré que sur la franchise GEGEGE NO KITARÔ. Fades, jamais drôles et portés par des acteurs qui n’en étaient pas, les films GEGEGE NO KITARÔ m’avaient fait craindre le pire, quant aux supposées qualités de KAMOGAWA HORUMÔ. Mais Motoki Katsuhide a su éviter les écueils de ses longs métrages précédents en donnant de la consistance à ses personnages. Certes, mis à part une Kuriyama Chiaki géniale et survoltée, et une Ashina Sei toute en grâce et subtile sensualité, le reste du casting ne fait pas preuve d’un talent à toute épreuve. Mais on y croit, c’est le principal, et la plupart desdits personnages se révèlent attachants. Pour moi, dans un film de ce genre, c’est parfaitement suffisant.

Récemment récompensé au festival d’Osaka (2009), KAMOGAWA HORUMÔ a été tourné dans la ville de Kyoto. Les puristes regretteront peut-être que le réalisateur ait joué la carte de la facilité en usant et abusant des clichés touristiques les plus éculés qui soient, mais il ne s’agit que d’un détail et le film ne mérite aucunement d’être descendu sur ce point, tant il regorge d’idées saugrenues (références à des jeux vidéo) et d’une bonne humeur communicative.

Si KAMOGAWA HORUMÔ manque un peu de folie et d’ambition (à mon sens il correspond davantage à un format « drama » qu’à un format « cinéma »), il a au moins le mérite de divertir. De plus les effets spéciaux sont assez réussis (les oni sont animés par le Studio Gonzo) et l’histoire est ponctuée d’un humour potache pas désagréable ainsi que d’une love story classique mais craquante. Bref si un jour ce film passe près de chez vous, une seule phrase devrait vous venir à l’esprit : « oni va ! »

Oli :        
Yasuko :

________________________________________

Quick Review in English:

+ Funny story line
+ Kuriyama Chiaki is so mad in that movie!
+ Two of the most beautiful and gifted actress in Japan: Chiaki and Sei chan
+ Good special effects by the Studio Gonzo
+ If you like Kyoto, you can see a lot of its sightseeings in this movie
+ A simple but charming love story
+ Not the funniest movie ever, but funny enough to entertain

– Maybe not ambitous enough for a movie produced for theaters

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Comédie, Fantastique, Love Story, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s