Hitori Kakurenbo, Kainuma Tomoya (2008)


HITORI KAKURENBO, aka Lonesome Hide and Seek, aka Hide and Go Kill
ひとりかくれんぼ
Année : 2008
Genre : hide and…seek and destroy
Production : Ace Deuce Group / Tornado Film
Réalisation : Kainuma Tomoya
Avec : Aimi Laura, Yamaguchi Saki, Ôno Rui, Misaki Haruka, Namikawa Hajime, Matsunaga Ryoko, Asakawa Mai


Des adolescents qui souffrent de solitude ont découvert un nouveau jeu, dont les règles sont expliquées sur un blog très mystérieux… Un étrange phénomène qui semble se répandre de plus en plus rapidement sur Internet…
Jouer à cache-cache avec un démon…qui ne dirait pas non ?

Le film HITORI KAKURENBO (cache-cache solitaire) a lancé avec succès un effroyable nouveau jeu de massacre directement en DVD mais qui sera suivi, en 2009, d’un deuxième épisode bénéficiant d’une sortie en salles. Un petit rappel des règles dudit jeu s’impose (sait-on jamais, si vous êtes seul et que vous vous ennuyez, un soir de pluie…) :

– éventrez une poupée, et remplacez son coton par du riz cru. Refermez le tout à l’aide d’un fil rouge
– à 3 heures du matin, répétez trois fois une phrase invitant un démon, en lui donnant le nom de votre choix
– allez dans la salle de bain, et placez la poupée dans l’eau du bain, du lavabo ou même d’une simple bassine
– allumez votre télévision, mais éteignez toutes les autres lumières
– Fermez les yeux et comptez jusqu’à 10. Retournez dans la salle de bain, dites que vous avez retrouvé le démon en prononçant le nom choisi au préalable et poignardez la poupée en invitant un nouveau démon
– cachez-vous immédiatement, avec un verre d’eau salée à la main

Pour remporter la partie, vous devez éviter d’être surpris par l’esprit que vous avez invité…mais vous devez également quitter votre cachette pour mettre la main sur la poupée et lui cracher de l’eau salée au visage. Attention néanmoins car la peluche pourrait bien se déplacer… Si pour une raison ou une autre, vous avalez ou crachez l’eau salée avant d’atteindre la poupée…vous n’aurez plus aucune chance d’échapper au démon…

Les règles exposées ci-dessus sont compilées sur un blog sombre et mystérieux (oui les blogs osent faire de l’horreur) qui est visité par de nombreux adolescents solitaires. Une jeune fille délaissée par son petit-ami va ainsi se lancer dans la partie, entrainant avec elle sa meilleure amie… Ce premier chapitre de l’histoire a le mérite de nous plonger dans la réalité de ce subtil jeu de massacre surnaturel, en nous exposant avec précision les choses à faire et à ne pas faire pour gagner une partie de hitori kakurenbo. Le chapitre suivant est encore plus flippant puisque trois amis vont tenter de filmer leur expérience, afin d’en tirer un peu d’argent. Le film se conclut enfin sur l’étrange webmaster du blog qui est à l’origine de tout : une adolescente qui n’a aucun ami mais qui compte à son actif plus de 30 victoires au petit jeu du hitori kakurenbo…

Original et prenant, HITORI KAKURENBO a également d’autres atouts à faire valoir : sa pression va ainsi crescendo (si la première histoire est presque quelconque, les deux suivantes sont de mieux en mieux), et le thème des adolescents qui jouent avec la mort est intelligemment intégré au récit (des jeunes s’amusent bien à s’étrangler jusqu’à la quasi-asphyxie avec le jeu du foulard, pourquoi ne seraient-il pas tentés de jouer au chat et à la souris avec un fantôme ?).

Un bon film donc, qui apporte un peu de sang neuf (au sens propre comme au figuré) dans le petit monde du cinéma fantastique japonais.

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ It’s always fun to see new ideas in horror movies
+ This hide and seek game is really original and fun to watch
+ The movie has 3 chapters, the last two ones are scary enough to entertain

– Not the best horror movie ever, but one of the best horror DVD of 2008

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Hitori kakurenbo, Horreur, V-Cinema, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Hitori Kakurenbo, Kainuma Tomoya (2008)

  1. Lux dit :

    Et bien, où as-tu trouvé tout ça ? Y’a guère que le film de 2009 qui semble trouvable…

  2. Rick dit :

    Je viens enfin de le voir (je me suis fais les films sur Hitori Kakurenbo à l’envers, avec le Gekijôban, puis Real Kakurenbo 3 et final, et maintenant celui là) et…. j’ai beaucoup aimé, même si c’est clair que la première partie est plus classique, et surtout plus lente que les deux autres. J’ai d’ailleurs faillis décrocher une fois dans la première histoire, mais ça valait le coup de tout voir. Cependant sur la toute fin, la mise en scène m’a paru parfois bien chaotique, dans le dénouement de la troisième histoire. Petite préférence pour le second opus du coup, malgré son final peut être un poil trop lent.
    Par contre, je cherche toujours à l’achat le troisième opus, toujours introuvable, il n’a l’air d’être sorti vraiment qu’à la location depuis plus d’un an, pas cool😦 Un pote m’a proposé une copie mais bon, j’aime bien les originaux, j’aime bien avoir les pochettes et tout (difficile je suis haha)

    • Oli dit :

      en même temps en ne visionnant pas cet excellent film tu prends du retard sur la filmo de Yamada Masafumi, l’un de mes réal préférés dans le genre de la J-horror. Sa suite de BATSU GAME sortira au printemps 2012. Je l’attends avec impatience.

  3. Choi dit :

    I’ve been a fan of your blog for awhile now even though I don’t speak or understand french. I wanted to ask: Where can I watch all of these movies that you reviewed? I’m willing to pay for them, but where do I get them? Thank you in advance🙂

    • Oli dit :

      Thank you for the message. Always a pleasure to read such things. I live in Japan, so most of the time, the movies reviewed on this blog come from DVDs that i have rented. More rarely, I saw them in movie theaters.
      You can find the DVDs on famous websites as Amazon.jp, or Yesasia.com. They can be expansive, and usually there are not any English subtitles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s