Goth, Takahashi Gen (2008)


GOTH, aka Goth: Love of Death, aka Gosu
ゴス
Année : 2008
Genre : tueur en chérie
Production : Jolly Roger / Universal / Tornado Films
Réalisation : Takahashi Gen
Avec : Hongo Kanata, Takanashi Rin, Matsuo Toshinobu, Yagyu Miyu, Yamanaka So, Torihada Minoru, Natsuo Youna, Nakata Kei, Nikaido Satoshi, Okuda Erika, Omura Namihiko, Hayami Kyoko, Imaizumi Nonoka, Ida Kunihiko, Okamura Yoichi, Kamiya Mika, D, Maari, Megumi Hina, Nagatsuka Keishi


Deux lycéens se rencontrent sur les lieux d’un crime. Leur passion pour le morbide va rapidement les rapprocher, et ils vont bientôt se lancer sur les traces du tueur en série responsable de l’assassinat de plusieurs jeunes filles. Mais avec quelles réelles intentions ?

Takahashi Gen adapte avec GOTH un livre signé Otsuichi. Techniquement très soigné, avec une photographie particulièrement réussie et quelques thèmes musicaux bien pensés, GOTH ne déçoit pas sur la forme. D’ailleurs celle-ci contribue à plonger rapidement le spectateur dans une ambiance sombre et à la limite du surréalisme où le meurtre, la violence et les petites perversions qui les accompagnent habituellement occupent une place de choix.

Deux lycéens aux esprits un brin torturés vont donc tenter de débusquer un tueur en série…car son travail les subjugue. Bien évidemment, on se demande ce qui se pourra bien se passer quand ils mettront (éventuellement) la main sur cet orfèvre de l’horreur…ne dit-on pas : qui SM le vent, récolte la tempête ?

La tempête, pourtant, ne se déchaînera pas vraiment. GOTH est en effet d’avantage un film de mystères et d’ambiance qu’un titre jouant sur l’horreur ou les scènes choc. Le rythme, lancinant, est d’ailleurs à double tranchant. Mais si vous faites l’effort d’entrer dans l’univers décalé de GOTH, vous ne devriez pas regretter le voyage.

Bien évidemment, il ne faut pas se lancer dans le film de Takahashi Gen dans l’espoir de voir les thèmes du masochisme, du voyeurisme ou encore de la morbide-dépendance aussi bien traités que chez Akihito Shiota par exemple. GOTH est avant tout un film de mystères et de douce violence, que les petites perversités des deux personnages principaux colorent d’une teinte originale et bienvenue pour un titre de ce genre.

Oli :        

___________________________________________

Quick Review in English:

+ Good filmmaking and a strange (and beautiful) photography
+ The two young main actors are very convincing
+ A good story from a book by Otsuichi
+ Mysteries and kinky secrets

– Be careful : this is not a violent or a real horror movie
– Slow paced movie: it could annoy a few people
– The themes of SM or suicide have been better described elsewhere

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Thriller, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Goth, Takahashi Gen (2008)

  1. Melissa dit :

    Franchement j’ai pas trop aimé ce film et je n’est pas vraiment compris la fin , pourquoi le gars laisse la fille chez le mec qui a tuer tte les filles ? J’ai juste compris l’histoire avec la soeur jumelle:/

  2. madison dit :

    ou t’a regarde ce film en haut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s