Akumu Tantei, Tsukamoto Shinya (2006)


AKUMU TANTEI, aka Nightmare Detective
悪夢探偵
Année : 2006
Genre : rêve party
Production : Movie Eye Entertainment / Kaijyu Theater
Réalisation : Tsukamoto Shinya
Avec : Matsuda Ryûhei, hitomi, Ando Masanobu, Osugi Ren, Harada Yoshio, Tsukamoto Shinya, Kobayashi Masafumi


Peu convaincue par la thèse du suicide dans deux cas récents d’automutilation, une jeune inspectrice sollicite bientôt l’aide d’un homme aux étranges pouvoirs…celui-ci est en effet capable de pénétrer dans les rêves et cauchemars des individus un peu trop…perturbés.

Si l’extraordinaire réalisateur Tsukamoto Shinya n’a jamais commis l’irréparable, ses films de commande sonnent bien souvent plus creux que ses films personnels…et quelque part c’est plutôt logique. NIGHTMARE DETECTIVE ne déroge donc pas à la règle, mais il déçoit beaucoup plus que d’autres titres commandés au même réalisateur (HIRUKO, GEMINI). La raison ? Ici, le matériau de base semblait pouvoir s’adapter parfaitement au style mais aussi à la narration de Tsukamoto : un homme capable de naviguer de rêves en cauchemars cherchant à faire la lumière sur des secrets sombres et violents… Qui n’aurait pas rêvé d’un tel script filmé par Tsukamoto ? Hélas l’histoire se perd rapidement en bavardages un brin inutiles…surtout le ténébreux Nightmare Detective (Matsuda Ryûhei) apparait finalement assez peu à l’écran, comparé à l’inspectrice (hitomi, sans majuscule s’il vous plait), au demeurant fort agréable à regarder mais au registre d’actrice plutôt limité (hitomi est chanteuse…et j’ai beau être fan -CANDY GIRL forever- elle ne tient pas vraiment la route dans le film qui nous intéresse ici).


Ci-dessus : qui a dit « elle hélice hitomi »?!

Et quitte à jeter un pavé dans la (night) mare, précisons que, outre hitomi, le reste du casting semble également fort éloigné de l’univers du réalisateur. Osugi Ren et Ando Masanobu, s’ils sont évidemment des acteurs confirmés, n’en demeurent pas moins ici plutôt fades. Heureusement, Matsuda Ryûhei et Tsukamoto Shinya (hélas bien peu présent) relèvent le niveau.

Si les premiers meurtres (bien étranges et violents) et le final assez fou valent le détour, le reste de l’intrigue manque hélas de rythme et d’intérêt. Alors bien évidemment, un film moyen de Tsukamoto en vaut dix très bons de n’importe quel autre réalisateur japonais (bon j’exagère à peine)…mais avec un tel thème et un tel génie aux manettes, on était en droit d’en attendre beaucoup plus.

A noter, pour les amateurs, un superbe générique de fin intitulé Aoi Tori  (蒼い鳥), interprété par le groupe Fujifabric.

Oli :        
Yasuko :

Le sublime thème du film par Fujifabric (groupe du regretté Shimura Masahiko) :

__________________________________________

Quick Review in English:

+ Murdering nightmares…could we imagine a better story for Tsukamoto?
+ Of course, a great filmmaking
+ Some good ideas, and a good atmosphere at the beginning of the movie

– The cast doesn’t sound like a « Tsukamoto’s cast »
– Osugi Ren, Ando Masanobu, hitomi…they don’t really seem to belong to the movie
– Sometimes boring

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Horreur, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s