Sengoku jieitai, Saitô Kôsei (1979)


SENGOKU JIEITAI, aka G.I. Samurai, aka Time Slip, aka Les Guerriers de l’Apocalypse
戦国自衛隊
Année : 1979
Genre : l’armée a un temps pour elle
Production : Kadokawa Haruki Jimusho / Toho
Réalisation : Saitô Kôsei
Avec : Sonny Chiba, Eto Jun, Ezawa Moeko, Hayami Ryô, Honma Ayako, Iizuka Koji, Ishibashi Masashi, Ito Toshitaka, Kadokawa Haruki, Kadono Takuzo, Kamayatsu Hiroshi, Kataoka Goro, Kato Tadashi, Katsuno Hiroshi, Kawarasaki Kenzô, Kishida Shin, Koike Asao, Kokontei Shinkoma, Kudo Kentaro, Kuraishi Isao, Kusakari Masao, Mikami Shinichirô, Miura Yoichi, Naka Kôji, Nakata Hirohisa, Nakaya Noboru, Narita Mikio, Natsuyagi Isao, Nishikino Akira, Okada Nana, Omae Hitoshi, Ono Miyuki, Otsuka Maiko, Ryû Raita, Sanada Hiroyuki, Satoh Gajiro, Sato Jinya, Shimizu Akihiro, Suzuki Hiromitsu, Suzuki Mizuho, Takahashi Ken, Tanaka Hiroshi, Taniguchi Kaori, Tsuji Tazunaga, Uchida Katsumasa, Uzaki Ryudo, Watase Tsunehiko, Yakushimaru Hiroko


A la suite d’une faille temporelle, un escadron de la Jieitai va se retrouver projeté dans le passé, à la période Sengoku.

SENGOKU JIEITAI ne perd pas de temps et, dès les premières minutes du film, projette dans le passé sans explication aucune quelques membres de la Jieitai (vraie-fausse armée japonaise –car l’armée est interdite par la Constitution au Japon je vous le rappelle, il s’agit d’une force de défense ah ah ah). Nos militaires, menés par un terrible Sonny Chiba et équipés d’un bon gros arsenal (jeeps, tank, hélicoptère et bateau) vont alors rapidement faire la connaissance des occupants des lieux, à savoir des clans qui luttent années après années afin de faire plier leurs adversaires. Samouraïs, ninjas, shogun qui veut devenir shogun à la place du shogun, complots, batailles rangées et traîtrises en tous genres : on se croirait presque dans un vrai film en costumes ! Heureusement nos musclés militaires vont rapidement prendre part au jeu afin de nous rappeler que nous sommes bien dans de la bonne science-fiction qui tâche.

SENGOKU JIEITAI est ainsi assez représentatif d’une certaine époque. Improbable croisement entre le pur blockbuster (des centaines de figurants et d’énormes scènes de bataille) et le nanar (des acteurs surjouent, quelques passages sont ridicules et certaines chansons sont complètement hors de propos), SENGOKU JIEITAI constitue malgré tout un divertissement de haut vol et on n’a pas le temps de s’ennuyer (non le spectateur n’est pas tombé dans un Time Sleep). Les morts se succèdent, l’ensemble est bien violent, quelques morceaux de bravoure sont assez énormes (dont un formidable passage éclair de Sanada Hiroyuki), Sony Chiba fait étalage de toute sa classe (il faut le voir charger à cheval comme un vrai pro) et la fin du film, superbe, mettra tout le monde d’accord. Tellement jouissif qu’on en aurait presque l’arme à l’œil.

SENGOKU JIEITAI, qui sera piteusement remaké en 2005, méritait donc bien une (ana)chronique sur ce blog !

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ A great (but simple) story coming from a famous book
+ Old uniforms, cruel plots, samourais and ninjas: it could be a real samurai movie!
+ Violent
+ Magnificent Sonny Chiba!
+ Great final
+ The mix between the blockbuster and the B-movie style gives a soul to the movie
+ A amazing scene with Sanada Hiroyuki

– Some stupid stuff, ok…and some very bad acting too

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Action, Aventure, Jidai-geki, Oldies, Science-Fiction, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s