Crayon Shin-chan: Arashi wo Yobu Appare! Sengoku Daikassen, Hara Keiichi (2002)


CRAYON SHIN-CHAN: ARASHI WO YOBU APPARE! SENGOKU DAIKASSEN, aka Shin-chan: The Little Samurai, aka Crayon Shin-chan Movie 10
クレヨンしんちゃん 嵐を呼ぶ アッパレ! 戦国大合戦
Année : 2002
Genre : au temps des guerres de clampins
Production : TV Asahi / Toho
Réalisation : Hara Keiichi
Voix : Yajima Akiko, Narahashi Miki, Usui Yoshito, Fujiwara Keiji, Kôrogi Satomi, Kobayashi Ai, Takase Akimitsu, Satou Chie, Ootsuka Chikao, Dance Man, Yanagisawa Eiji, Tachiki Fumihiko, Ugaki Hidenari, Miyasako Hiroyuki, Egawa Hisao, Sugawara Junichi, Yamaji Kazuhiro, Yamamoto Keiko, Ogata Kenichi, Mashiba Mari, Hazama Michio, Uemura Noriko, Naya Rokuro, Hayashi Tamao, Ichiryusai Teiyu, Gendo Tesshô, Nakajima Toshihiko, Nagashima Yuko, Shimaka Yutaka, Yara Yûsaku


Après avoir découvert un étrange artefact, le petit Shin-chan, un garçon de cinq ans, va basculer dans le passé à la faveur d’un « Time Slip » aussi rapide que surprenant.
Dès son arrivée quelques siècles en arrière, Shin-chan va réaliser qu’il a mis les pieds en plein dans l’époque Sengoku…au temps des sanglantes guerres de clans.

Crayon Shin-chan est une petite célébrité au Japon. Manga, anime pour la télévision mais aussi des films réalisés pour le grand écran, le succès de ce petit garçon outrancier ne connaît pas de coups de mou dans le noyau dur du public japonais. Le film qui nous intéresse ici (dont nous allons résumer le titre en SENGOKU DAIKASSEN) a d’ailleurs fait un joli petit carton en 2002, raflé plusieurs prix prestigieux et même été remaké en 2009 sous la forme d’un long-métrage live, par le réalisateur de ALWAYS et avec une star de SMAP dans le rôle titre !

Techniquement correct (le trait et l’animation sont dans la lignée classique des précédents anime, inutile d’en faire plus), c’est sur le fond de l’histoire, d’une géniale simplicité, et dans le caractère des personnages titres de la série, que ce film a construit son succès.


Ci-dessus : il a vraiment des problèmes de (time) slip !

Crayon Shin-chan est, tout d’abord, toujours aussi drôle. Imaginez un enfant de cinq ans capable d’éclairs de maturité ahurissants mais aussi (le plus souvent) de débilités presque vulgaires, propres à son jeune âge (il ne peut ainsi s’empêcher de montrer ses fesses). Et ses parents (irrésistibles) seront aussi du voyage dans le temps ! On passera alors d’anachronismes faciles (mais efficaces) du style « samouraïs asahi par la bière » (car un samouraï sapporo de rien), à quelques passages grotesques le plus souvent portés sur les seules épaules du père et du petit Shin-chan. Très honnêtement, j’ai failli pleurer de rire plusieurs fois.

Mais SENGOKU DAIKASSEN va encore plus loin. Le film de Hara Keiichi ne se contente pas de ces blagues un peu grossières qui ont bâti la légende de Shin-chan, non. Car ici, des personnages vont mourir : oui c’est vraiment la guerre ! Quelques scènes prendront même les spectateurs à contre-pied, aussi je préfère ne pas en dire d’avantage.

Alors en deux trois mots, vous voudriez connaître SENGOKU DAIKASSEN dans ses grandes largeurs ? Aussitôt dit, aussitôt fesses : drôle, trépidant, parfois même un peu émouvant, SENGOKU DAIKASSEN est un divertissement facile, certes. Mais génialement attachant.

Oli :        
Yasuko :

_______________________________________

Quick Review in English:

+ Crayon Shin-chan is a big celebrity in Japan (anime, movies, manga…)
+ A five years old boy, very intelligent but sometimes very rude!
+ That movie got many prizes in 2002, and a live remake has hit Japan in 2009
+ Simple Time Slip story, but sometimes really hilarious and even…touching

– Technically, not the best anime ever, of course…

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Anime, Aventure, Comédie, Famille, Science-Fiction, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s