Honto ni atta kowai hanashi, Tsuruta Norio et Moriwaki Tomonobu (2009)


HONTO NI ATTA KOWAI HANASHI
ほんとにあった怖い話
Année : 2009
Date de diffusion : août 2009
Nombre d’épisodes : 5
Genre : drama horrifique
Production : Fuji TV
Réalisation : Tsuruta Norio, Moriwaki Tomonobu
Avec : Ayase Haruka, Kato Seishiro, Kamiji Yûsuke, Sato Ken, Shida Mirai, Oriyama Miyu, Satô Takeru, Takahashi Mai


怨みの代償 : une jeune et jolie femme va bientôt tomber malade. Se pourrait-il qu’elle soit frappée par une étrange malédiction lancée par une collègue de travail folle de jalousie ?

かかし : un petit garçon, isolé dans la campagne japonaise avec sa mère, a l’étrange impression que l’épouvantail du champ voisin l’observe curieusement…

憑く男 : depuis quelque temps, un jeune salaryman a l’impression de devenir fou. Sa petite amie lui parle de rendez-vous qu’ils n’ont jamais eus, et son patron lui reproche des erreurs qu’il n’a jamais faites…

顔の道 : tandis qu’ils roulaient sur une route de montagne, un jeune couple va tomber très étrangement en panne auprès d’une vieille bâtisse. Impossible de redémarrer la voiture, et la conductrice, tombée dans un étrange sommeil, refusera de se réveiller…

心霊動画 : après une nuit agitée dans un karaoke, où elle a entendu de drôles de voix, une jeune fille va rentrer chez elle peu rassurée. Son habitude de filmer tout ce qu’elle voit va alors lui jouer quelques tours…

Les HONTO NI ATTA KOWAI HANASHI se suivent et ne se ressemblent toujours pas. La collection « été 2009 » déçoit d’ailleurs quelque peu. Et ça, c’est la plus grande différence (originalité ?) de ce cru (hell).

Alors pour ne pas rompre avec la tradition, on retrouve comme toujours quelques acteurs extrêmement célèbres (Ayase Haruka, Kato Seishiro -gamin insupportable qui tourne des pubs depuis l’âge de 1 an, ou encore Kamiji Yûsuke) et une volonté de la part des producteurs de proposer une vraie diversité.


Ci-dessus : l’épouvante…aie !

Cinq histoires courtes qui revisitent donc les classiques du genre (mythe du dopplegänger, fantôme terrifiant qui hante une demeure abandonnée ou un encore un karaoke de quartier) et qui proposent aussi, heureusement, quelques récits plus originaux (l’épouvantail kidnappeur ou encore l’épisode du « noroi » – malédiction lancée par une collègue de travail trop jalouse).

Si le spectacle est, comme toujours, de qualité (l’expérimenté Tsuruta Norio signant encore une fois la majorité –et les meilleurs- des segments), on ne peut s’empêcher de regretter quelque peu les épisodes précédents, qui étaient un peu moins inégaux. Heureusement, l’épisode dans la maison abandonnée se révèle assez effrayant, et le passage à propos de la malédiction, qui tourne pour une fois le dos aux histoires de fantômes, est plutôt inquiétant.

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ As always, we have a famous casting (Ayase Haruka…)
+ Tsuruta Norio has directed most of the short movies (and the best ones)
+ A very scary story about a lost house, and a ghost with no head!
+ Two original stories: the first is about a living scarecrow, and the next is about a curse

– The other episodes are not bad, but not so interesting…

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Honto ni atta kowai hanashi, Horreur, Télévision, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s