Ju-on: Kuroi shôjo, Asato Mari (2009)


JU-ON: KUROI SHÔJO, aka The Grudge: Girl in Black
呪怨 黒い少女
Année : 2009
Genre : la vache…la noire rôde !
Production : Toei / Cell / Oz Company
Réalisation : Asato Mari
Avec : Kago Ai, Katsumura Masanobu, Matsumoto Hana, Matsushima Ryôta, Nakamura Yuri, Nakazono Yuno, Seto Koji, Shigeyama Kuniteru, Takagi Maria, Tsugihara Kana


Yuuko pique régulièrement des crises étranges… Ses parents, inquiets, décident de consulter un médecin. Suite à la répétition de ces malaises quelque peu violents, la jeune fille va devoir se faire interner dans un hôpital.

Dans le même temps, des personnes semblant n’avoir pourtant aucun lien avec la petite Yuuko vont, bientôt, connaître des phénomènes très dérangeants…

Afin de marquer l’anniversaire de la célèbre franchise JU-ON, deux petits films d’une heure sont sortis coup sur coup en 2009 au Japon. Le premier, SHIROI RÔJO, mettait en scène le fantôme vengeur d’une vieille femme. Le second, qui nous intéresse ici, impose au contraire le spectre d’une enfant. Après la vision de ces deux moyens métrages, on peut enfin affirmer qu’il s’agit bien de spéculations sur le thème de la franchise créée par Shimizu et non pas vraiment de suites ou de préquelle. Les deux histoires ont ainsi pour seuls points communs avec JU-ON un  lieu maudit (une bâtisse ayant été le témoin de tragédies tellement violentes qu’elles ont survécu au temps et réclament vengeance), la structure temporelle volontairement chaotique, le bruit guttural et monstrueux des fantômes et enfin des petites apparitions du petit Toshio en forme de clin d’œil.

Si SHIROI RÔJO versait parfois quelque peu dans le grotesque, KUROI SHÔJO offre au contraire une narration dramatique plutôt réussie, une progression de l’intrigue bienvenue et des apparitions spectrales pas vraiment effrayantes mais soignées, qui parviennent à imposer une ambiance assez inquiétante. Parmi les petits détails qui font du bien, signalons un exorcisme qui fait mal au ventre (au sens propre comme au dé-figuré !), un hôpital bien vieux et bien crade (je vous jure qu’il y a des hôpitaux comme ça au Japon), une ex-morning musume qui se fait croquer et…la présence d’une femme (Asato Mari) derrière la caméra ! C’est tellement rare, dans le monde sclérosé du cinéma, qu’il convenait de signaler cela. Après le très réussi K-20 KAIJIN NIJU MENSO DEN réalisé par Sato Shimako, voici donc une nouvelle réussite de la gent féminine dans le cinéma de genre (bon, toutes proportions gardées car K-20 est quand même 15 coudées au dessus de KUROI SHÔJO, qui tient plus du DTV que du film tourné pour le grand écran).

KUROI SHÔJO donc, qui n’a pas inventé la poudre (pourtant on en aime l’héroïne), mais qui fait indiscutablement passer un bon moment. Si vous êtes un habitué du genre, j’entends.

Oli :        
Yasuko :

________________________________________

Quick Review in English:

+ More dramatic than SHIROI RÔJO
+ One or two original ideas (exorcism -ok it’s like in THE GRUDGE 3)
+ A lot of references to the JU-ON franchise (Toshio, the Curse…)
+ Pretty interesting story (for a movie of that kind) with a very good idea to end it
+ A woman behind the camera! After K-20, it’s a good news for this very masculine world
+ It’s short (less than one hour), so you don’t have the time to get bored

– More a DTV than a movie directed for theaters
– Not original enough (but could it be really original, to celebrate the JU-ON franchise?)
– Not really, really scary (but the atmosphere is good…disturbing)

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, Ju-on, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s