Umezu Kazuo: Kyôfu gekijô – Death Make, Itô Taichi (2005)


UMEZU KAZUO: KYÔFU GEKIJÔ – DEATH MAKE, aka Umezu Kazuo’s Horror Theater: Death Make
楳図かずお恐怖劇場 – DEATH MAKE
Année : 2005
Genre : rêve party
Production : Eisei Gekijo / Shochiku
Réalisation : Itô Taichi
Avec : Alice, Hama Koichiro, Miwa Hitomi, Nakagawa Anna, Nishina Masaki, Taguchi Tomorowo


Le webmaster d’un site dédié au surnaturel invite quelques personnes prétendument dotées de facultés hors du commun. Le but de l’opération : investir le temps d’une nuit l’enceinte d’un vieux bâtiment, qui entretient depuis des années les légendes urbaines les plus macabres…plusieurs jeunes femmes auraient ainsi récemment disparu en ces lieux.

Réalisé sans vraiment faire preuve d’invention, DEATH MAKE déçoit également sur le fond. Si le mystère autour du bâtiment maudit tient la route pendant quelques minutes, il faut bien avouer que le récit est mal monté et qu’on s’ennuie ferme… A tel point qu’au bout d’un moment, on ne tient même plus à savoir de quoi vraiment il retourne…

…des fantômes, des démons, un truc encore plus invraisemblable, après tout qu’importe : c’est tellement mal emballé que l’on peine à venir à bout des cinquante minutes d’un court métrage qui va sombrer dans le total n’importe quoi (chassez le surnaturel, il revient au galop) à grand renfort d’effets spéciaux foirés. DEATH MAKE remporte ainsi le triste prix du plus mauvais segment de la collection UMEZU KAZUO’S HORROR THEATER.
Argh…

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Produced for the good collection of short horror movies from Umezu’s mangas
+ The first main mystery is interesting…during a few minutes

– The worst short movie of the collection Umezu Kazuo’s Horror Theater

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Umezu Kazuo, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s