Tenkousei, Obayashi Nobuhiko (1982)


TENKOUSEI, aka Tenkôsei, aka Exchange Students, aka I Are You, You Am Me, aka Transfer Students
転校生
Année : 1982
Genre : sexchange students
Production : Shochiku / Art Theatre Guild / NTV
Réalisation : Obayashi Nobuhiko
Avec : Kobayashi Satomi, Omi Toshinori, Satô Makoto, Ishibashi Sayuri, Irie Wakaba, Shihomi Etsuko, Akita Maki, Hayashi Masae, Hitomi Kiyoshi, Inoue Kouichi, Itô Mihoko, Iwamoto Munenori, Kakizaki Sumiko, Kamoshida Kazuo, Kato Haruya, Kiki Kirin, Nakagawa Masahiko, Ooyama Daisuke, Saitô Takahiro, Saotome Tomoko, Shishido Jô, Takahashi Masuno, Tsuruta Shinobu, Yamanaka Koji


La jeune Kazumi débarque dans sa nouvelle école, à Onomichi, dans la région de Hiroshima. Elle sera surprise d’y retrouver Kazuo, qu’elle a connu quand il n’était encore qu’un tout petit garçon, et qu’elle va maintenant s’amuser à taquiner. Très rapidement après ces retrouvailles mouvementées et à la suite d’un incroyable concours de circonstance mystique, les deux jeunes gens vont permuter et changer de corps ! Tout d’abord très gênés, les deux amis vont se faire une raison et tenter de vivre, bon gré mal gré, avec des parents…et surtout un sexe différents. Jusqu’à ce qu’ils apprennent que la famille de Kazuo va déménager fort loin…à Yokohama.
Kazumi et Kazuo devront-ils dire adieu à leur enveloppe originelle ?

Le génial Obayashi Nobuhiko signait en 1982 TENKOUSEI, qui est sans doute aujourd’hui encore son film le plus célèbre. En plus de rencontrer un succès mérité (qui poussera Obayashi à réaliser un remake en 2007), TENKOUSEI a quelque peu fait entrer Onomichi dans l’histoire du cinéma japonais. Ville natale de Obayashi Nobuhiko, Onomichi est en effet devenue une petite attraction touristique en raison de la réussite de TENKOUSEI, tourné sur place et qui lui rend un très bel hommage.

L’histoire ? Imaginez un adolescent et une adolescente dont les corps permutent en raison d’un drôle de tour de magie… Que peut-il bien se passer par la suite ? Bien évidemment des scènes cocasses à outrance, un peu faciles diront certains, mais qui fonctionnent à plein régime et provoquent de véritables fous rires (Kazumi, dans le corps de Kazuo, qui ne comprend pas pourquoi son zizi devient tout dur quand elle va aux toilettes…ou encore Kazuo, enfermé dans le corps de Kazumi, qui doit faire face à ses premières règles…).

Mais limiter TENKOUSEI à une grosse farce serait une grave erreur. Porté par deux jeunes acteurs superbes de naturel (Kobayashi Satomi est absolument incroyable), le film de Obayashi Nobuhiko recèle également une magie discrète mais qui prendra d’avantage de consistance à mesure que l’histoire avancera…jusqu’à un final pas nécessairement très dramatique, mais d’une justesse sublime et touchante. Si vous avez (garçon) manqué TENKOUSEI jusqu’à aujourd’hui, je vous conseille de corriger cette erreur au plus vite !

Oli :        
Yasuko :

______________________________________

Quick Review in English:

+ One of the most famous (and one of my favourite) Obayashi’s movies
+ Funny, but deep too: the end of the movie is simple, but magic
+ The city of Onomichi became famous after the success of TENKOUSEI

– The remake, in 2007, by Obayashi himself, was useless

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Comédie, Drame, Fantastique, Love Story, Oldies, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s