High-Kick Girl! Nishi Fuyuhiko (2009)


HIGH-KICK GIRL! , aka High Kick Girl
ハイキック・ガール!
Année : 2009
Genre : aie aie aie kick girl
Production : Hexagon Pictures / NBN / Digital Hollywood Entertainment
Réalisation : Nishi Fuyuhiko
Avec : Takeda Rina, Naka Tatsuya, Akimoto Sayaka, Amano Kyôji, Gamô Mayu, Gomi Ryôko, Higuchi Yasushi, Imura Kumi, Kamio Yû, Kobayashi Yuka, Maeda Rumi, Misato Yû, Mori Tatsuya, Nagashima Misako, Nishi Fuyuhiko, Ôsone Keita, Sudo Masahiro, Sugisawa Ichirô, Sugiyama Aya, Suzuki Shinji, Takahashi Ryûki, Takeda Kazuma, Takino Yôsuke, Watanabe Hisae, Yagi Akihito, Yamane Kazuma, Yokoyama Kazutoshi, Yoshimoto Shuya, Richard Heselton


Tsuchiya, une jeune karateka prétentieuse, va se retrouver embarquée dans une sombre histoire de vengeance…dont la cible est son vénérable sensei.

L’année 2009, au Japon, a été l’occasion de voir débarquer pas mal de films d’arts martiaux coup sur coup (de poing). Le superbe BLOODY BATTLE de Tsujimoto Takanori, le passable YASSY réalisé en forme de vraie-fausse démo, ainsi qu’une quantité non négligeable de titres plutôt prometteurs à la base, mais qui m’ont finalement extrêmement déçu (FIST, ONECHANBARA 2, KUNG-FUSION BOY…). HIGH KICK GIRL se situe dans la moyenne haute des films du genre au Japon. A dire vrai, il faut bien avouer que le long métrage de Nishi Fuyuhiko impressionne sur plusieurs points bien précis :

Tout d’abord, le casting est formé de gens qui pratiquent vraiment les arts martiaux. Le rôle principal est tenu par la «karate idol» Takeda Rina (très convaincante) et Akimoto Sayaka (membre du groupe AKB48) fait même une apparition en «bad ass girl» (l’intéressée serait ceinture noire en aïkido). Pour le reste, nous avons droit à des personnes très peu connues mais maîtrisant leur sujet : ça fait plaisir !
Ensuite, il convient de préciser que les coups sont bien fichus, dans l’ensemble, et que beaucoup sont portés. On devine que les chorégraphies, visiblement signées à plusieurs mains (Yoshida Hiroyuki, Nishi Fuyuhiko, Naka Tatsuya…), ont fait l’objet d’une attention toute particulière. En gros il s’agit plus ou moins de l’équipe de l’excellent film sorti en 2007 intitulé KURO-OBI. En effet le réalisateur de HIGH KICK GIRL est le chorégraphe du film précité, et même Naka Tatsuya, le méchant de KURO-OBI, et Yagi Akihito, le héros, s’affrontent dans HIGH KICK GIRL.
Enfin, dernier très bon point : l’intrigue, simpliste, ne s’embarrasse pas de dialogues inutiles. Ici on va à l’essentiel et le réalisateur a même eu l’intelligence de ne pas trop en demander à Takeda Rina, qui n’a rien d’une super héroïne dans HIGH KICK GIRL. En effet, les plus gros morceaux de bravoure seront signés par son sensei (l’excellent Naka Tatsuya).

Mince alors, ce HIGH KICK GIRL serait donc le hit martial de l’année 2009 au Japon ? Et bien non…Le réalisateur a en effet assassiné son film, tout seul comme un grand. Presque toutes les scènes d’action (léchées, épurées et inventives) sont ainsi répétées au ralenti…  Fier de son casting et de ses chorégraphies, Nishi Fuyuhiko a donc choisi de nous les montrer le plus lentement possible afin que nous puissions nous amuser à les décortiquer sous tous les angles. Une ou deux fois, ça passerait encore…mais quand c’est toutes les 20 secondes, c’est insupportable et dégonfle par la même occasion l’impact supposé du film. Oui ces ralentis sont un véritable cauchemar !

Quel dommage… Car mis à part cet énorme défaut, et si on ne s’amuse pas à comparer HIGH KICK GIRL avec ce qui se fait à Hong Kong ou en Thaïlande, on prend un plaisir certain à suivre la petite Tsuchiya et son super sensei. Les méchants sont très méchants, certains coups aériens relevant davantage de la gymnastique que des arts martiaux sont impressionnants, et les filles sont jolies (alors par contre ne cherchez par d’éventuels plans-culotte, ici toutes les demoiselles portent des boxers !).

Oui avec Takeda Rina, on prend vraiment son (coup de) pied ! Mais quel regret que tout le bon travail effectué en amont soit massacré par des ralentis odieux…et quelques détails un peu bâclés (lors du fight final quelques combattants se font en effet battre…deux fois).
Vivement une suite…expurgée de tous les défauts du premier titre ?

Oli :        
Yasuko :

Un court making of :

Le plein d’images grand format : sur ce blog

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Takeda Rina really knows karate: and she’s good
+ Akimoto Sayaka (AKB48) is black belt in aikido (well…maybe)
+ Real martial artists in a movie of than kind in Japan, what a pleasure to see that!
+ Simple story, only the fights are important: I like that in an action movie
+ Good fights, the punches and kicks seem to be real
+ Some gymnastic moves really impressive
+ The girls are pretty…and know how to fight!
+ Better than almost all the action movies of the year 2009 in Japan
+ The fight team of the good movie KURO-OBI -BLACK BELT (2007)

– Too many slow motion scenes
– Of course, we are far away from the quality of Thai and HK martial arts movies
– Too many slow motion scenes
– Disappointed because the girls wear long boxer pants under their skirts😉 ?
– The slow motions gave me a headache
– Oh My God: but why are there so many scenes repeated in slow motion!?
– Did I already talk about the horrible slow motion scenes?

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Action, Arts martiaux, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s