Oishii shokutaku, Nagaoka Hisaaki (2009)


OISHII SHOKUTAKU
おいしい食卓
Année : 2009
Genre : The Wild Brunch
Production : TMC
Réalisation : Nagaoka Hisaaki
Avec : Komine Ryûji, Takamura Megumi, Yuki Masashi, Suzuki Hiroki, Haraguchi Isao, Doctor HIRO, Ochi Fujino, Sanada Setsuko, Koma Marie, Miki Sato


Un voleur en cavale va échouer, grièvement blessé, dans une maison perdue en pleine forêt… Il sera rapidement pris en charge par la famille qui y réside, et pensera même avoir touché le gros lot lorsque l’une des habitantes commencera à lui faire de l’œil…

Une maison isolée dans la forêt, une famille complètement barge, des relations incestueuses sous-entendues, des amateurs de chair fraîche, un homme blessé et piégé malgré lui dans une bâtisse peuplée presque exclusivement de femmes (on pense tout de suite aux PROIES de Don Siegel), un être monstrueux qui rôde dans les parages une fois la nuit venue, des acteurs qui surjouent, des situations grotesques, du sang qui coule parfois à flots, une réalisation hasardeuse mais pleine de bonnes intentions : n’en jetez plus, car vous tenez entre vos petits doigts musclés la bonne surprise horrifique et locative du début d’année 2010 au Japon !

Bien évidemment, OISHII SHOKUTAKU (que l’on pourrait plus ou moins traduire par «le délicieux repas») est un spectacle calibré pour les amateurs de films improbables qui traînent longtemps sur les rayons des vidéoclubs sans jamais trouver preneur. Car il faut aimer les projets fauchés pour se lancer dans l’aventure (oui il s’agit de cannibales au low cost). Heureusement Nagaoka Hisaaki (déjà responsable du sympathique HIKIKO SAN), nous livre ici un titre réalisé sans génie, certes, mais avec suffisamment d’énergie et d’intelligence pour divertir. L’ambiance est en effet réussie, et si la violence fait parfois un peu mal, elle est toujours contrebalancée par un ton aux limites de la comédie débile.

OISHII SHOKUTAKU c’est donc du V-Cinema fauché et un peu nul comme on aime. Et au prix imbattable des locations au Japon, vous auriez tort de vous en priver si vous résidez dans l’archipel.

Oli :        
Yasuko :

Le trailer sur Youtube :

________________________________________

Quick Review in English:

+ A mad movie
+ Good gore scenes
+ Stupid but funny story line
+ Good atmosphere for V-Cinema (thriller, mystery, violence, strange girls…)

– Of course, it’s a looow budget movie

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Gore, Horreur, V-Cinema, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Oishii shokutaku, Nagaoka Hisaaki (2009)

  1. kiseiju69 dit :

    Je suis tombé sur ce film en fouillant ebay à la recherche de v-cinema petit prix, et en faisant des recherches dessus, je suis tombé sur ta critique !! :p
    Encore une fois, tu m’as convaincu et j’ai failli passer commande. Malheureusement, je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas de sous titres anglais donc j’ai laissé tombé. J’aurais bien aimé le voir !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s