Real kakurenbo 2, de Fukuda Yôhei (2009)


REAL KAKURENBO 2, aka Real Hide and Seek 2
リアル隠れんぼ2
Année : 2009
Genre : cachette vidéo
Production : Broadway / NSW
Réalisation : Fukuda Yôhei
Avec : Kikui Aki, Sasaki Makoto, Hoshina Yôhei, Kikuchi Makoto, Yasuhara Sayaka, Wakimoto Ayano, Miwa Hanae, Nishimi Kei, Tokuda Aoi, Yamada Masashi


Le film HITORI KAKURENBO, qui relate les morts et étranges disparitions prétendument causées par une sordide légende urbaine, a remporté un franc succès dans les salles de cinéma. Aussi le producteur décide-t-il, devant l’insistance des fans, de lancer une équipe dans la réalisation d’un documentaire qui replongerait aux sources de l’histoire. Et pour coller encore d’avantage au buzz médiatique horrifique, il va demander à sa petite journaliste en chef de se lancer, toute seule comme une grande, dans une partie de «cache-cache solitaire»…tout en se filmant bien évidemment.

Un petit rappel des méfaits : en 2008 la maison de production Ace Deuce Group signait un petit film d’épouvante fantastique au format DTV intitulé HITORI KAKURENBO, qui lançait avec succès (et talent) le cache-cache mortel avec des fantômes invités par des joueurs solitaires. Tandis que Ace Deuce Group rempilait avec une suite en 2009 (cette fois-ci destinée aux salles de cinéma), une boite concurrente (Broadway) profitait du petit succès d’estime de HITORI KAKURENBO pour lancer sa copie carbone sur le marché vidéo : REAL KAKURENBO. Et il faut croire que le titre a assez bien marché en vidéo-club puisque, au moment où j’écris ces lignes, deux suites ont déjà été tournées, sobrement intitulées REAL KAKURENBO 2 et REAL KAKURENBO 3.

REAL KURENBO 2 est donc la suite plus ou moins directe du premier opus. Dans REAL KAKURENBO, des producteurs avaient essayé d’utiliser la légende urbaine du «cache-cache solitaire» afin d’en faire un film. Et bien dans REAL KAKURENBO 2 on apprend que, malgré la mort de la plupart des protagonistes engagés sur le projet, un long-métrage a bien vu le jour et qu’il a même remporté un joli succès dans les salles obscures nippones ! A tel point d’ailleurs, qu’un nouveau producteur souhaite maintenant réaliser un vrai-faux documentaire sur ce phénomène qui se déchaîne sur Internet.


Ci-dessus : ju-on à cache-cache !

Comme vous pouvez aisément le deviner, REAL KAKURENBO 2 ne fait pas preuve d’une grande originalité : des journalistes vont à nouveau enquêter sur la légende urbaine «hitori kakurenbo» et c’est caméra à l’épaule, dans un style frisant parfois le documentaire, que notre fine équipe va finalement découvrir que l’horreur est bien tangible…puisqu’elle apposera son sceau morbide sur chacun des membres engagés sur ce nouveau projet.

Placards étroits, riz cru, peluches éventrées puis recousues, fantômes sombres et pesants, REAL KAKURENBO 2 se contente de recycler les acquis de la série sans jamais se montrer ambitieux…c’est un peu dommage de la part du réalisateur de ONECHANBARA. On est donc bien loin de la franchise originale HITORI KAKURENBO…malgré un petit clin d’œil délicieux au film précité puisque son DVD apparaîtra sur une étagère de l’héroïne, et que le réalisateur de la suite de HITORI KAKURENBO apparaîtra dans son propre rôle (c’est à se demander si Ace Deuce Group et Broadway sont vraiment des sociétés concurrentes – je n’ai pas vraiment enquêté sur la question).

Voilà…maintenant, malgré ses défauts, son manque de moyens et d’originalité, REAL KAKURENBO 2 demeure assez plaisant à suivre…si vous êtes, comme moi, absolument accro au genre et à ses codes.

Oli :        
Yasuko :

___________________________________________

Quick Review in English:

+ The sequel of the first REAL KAKURENBO
+ Not a bad movie, directed by the man who brought you ONECHANBARA

– Nothing new in that one…
– You have to be fan of lonely hide and seek movies to enjoy that sequel

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Hitori kakurenbo, Horreur, V-Cinema, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s