Akumu no elevator, Horibe Keisuke (2009)


AKUMU NO ELEVATOR, aka Nightmare Elevator, aka Elevator Trap
悪夢のエレベーター
Année : 2009
Genre : comédie de bas étage ?
Production : Nikkatsu / Smoke / Dub
Réalisation : Horibe Keisuke
Avec : Uchino Masaaki, Satsukawa Aimi, Moto Fuyuki, Saitô Takumi, Ohori Kôichi, Ashina Sei, Honjou Manami, Ashida Shôtarô, Chad Horii, Ichikawa Shinpei, Ika Hachirô, Ikeda Shin, Ikeda Tetsuhiro, Konishi Ryosei, Miyashita Makoto, Nagasawa Tsugumi, Yamamoto Ayano


Quatre inconnus se retrouvent coincés dans un ascenseur. Un bad boy, une jeune suicidaire, un quinquagénaire en survêtement vert et un jeune homme qui vient de quitter sa maîtresse avec précipitation…pour se rendre auprès de son épouse qui ne va plus tarder à accoucher !

AKUMU NO ELEVATOR est la première réalisation de l’acteur Horibe Keisuke. Vous ne le connaissez sans doute pas, et pourtant l’intéressé (qui n’est pas un acteur de premier plan) a déjà participé à pas mal de films, dont quelques uns plutôt intéressants : TAMAMI, THE MAGIC HOUR, TOKYO GORE POLICE, CHA NO AJI, ou encore DRIVE et POSTMAN BLUES. AKUMU NO ELEVATOR est l’adaptation d’un roman visiblement assez connu, et le tout est signé par le co-scénariste de DARK WATER.

L’histoire à présent : quatre inconnus se retrouvent coincés en pleine nuit dans un ascenseur, et très curieusement aucun d’entre eux n’a de téléphone portable en état de marche. Un vieux en survêtement, un sous-yakuza, une lycéenne suicidaire (l’élève a tort d’avoir des pensées si noires) et un jeune homme qui veut à tout prix rentrer chez lui pour aider sa femme qui va accoucher. Quatre personnes. Quatre pseudo-paumés. Quatre secrets pour un double complot bien amené et plutôt surprenant.

Si les intentions sont bonnes, le récit est lui malmené par un rythme pas toujours très bien maîtrisé, un flashback longuet et une mise en situation pas forcément très immersive (doux euphémisme). Et puis il faut bien avouer que, pour une comédie noire, AKUMU NO ELEVATOR ne fait pas rire très souvent… Pourtant le mélange des tons fonctionne à plusieurs reprises : un ou deux coups sont hilarants, et lorsque les cadavres commencent à s’amonceler on prend vraiment son pied (enfin surtout celui, nu, de Ashina Sei). A certains moments, on a aussi droit à quelques petits éclairs de violence…et on en vient même à se demander s’il n’y a pas un petit coté surnaturel là-dessous…

Un premier tiers sympatoche, une seconde partie un peu ennuyeuse malgré les révélations, et enfin une chute (pas seulement sur le bitume) en forme de contre-révélation qui rattrape heureusement un peu le tout. AKUMU NO ELEVATOR est donc bel et bien le (trop) long métrage décalé auquel on pouvait s’attendre après avoir visionné la bande annonce. Inégal mais néanmoins divertissant, à voir à la rigueur au prix d’une location…surtout que pour le tarif vous aurez droit à une apparition surprise de l’ex AV idol Nagasawa Tsugumi, hélas habillée de la tête aux pieds (l’as censeur serait-il passé par là ?).

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ An original dark comedy, from a famous book
+ Ashina Sei…O_o
+ Surprising plots
+ A good final surprise
+ Sometimes hilarious

– But most of the time, little boring
– The second part (the flashback) is too long

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Comédie, Survival Game, Thriller, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s