Mini Skirt Police no gyakushû, Saikai Kenichiro (2010)


MINI SKIRT POLICE NO GYAKUSHÛ, aka Revenge of The Mini Skirt Police
ゼブラミニスカポリスの逆襲
Année : 2010
Genre : la peau lisse en mini jupe
Production : Toei
Réalisation : Saikai Kenichiro
Avec : Inou Miki, Ohashi Sayoko, Shimizu Yuuko, Guadalcanal Taka


Japon, 2024. Le pays est en proie au chaos et sa capitale est à présent dirigée par un maire énigmatique…qui en a profité pour rebaptiser Tokyo en Zebra City. L’individu en question est protégé par la Zebra Mini Skirt Police…de jolies mais violentes jeunes femmes qui lui sont totalement dévouées.

Mais se battent-elles vraiment du bon coté de la barrière ?

Tandis que deux précédents gros films (MW et 252 SEIZONSHA ARI) avaient opté pour la diffusion d’un drama la veille de leur sortie en salles afin de se faire un peu de pub, d’autres producteurs ont préféré la commercialisation d’un DTV un mois avant l’avènement ciné du très attendu ZEBRAMAN 2. Un DTV sobrement intitulé REVENGE OF THE ZEBRA MINI SKIRT POLICE, et qui est en réalité un spin-off de ZEBRAMAN 2 (avec quelques acteurs et actrices en commun, dont la star Taka). L’idée est réjouissante, surtout que le premier ZEBRAMAN était très réussi (ce n’est pas si fréquent pour Miike Takashi) et que le second promet beaucoup.

Dans un futur quasi post-apocalyptique (ce qui ne veut pas dire grand chose, j’en conviens), avec une ville de Tokyo rebaptisée Zebra City par son maire un peu dingue, REVENGE OF THE ZEBRA MINI SKIRT POLICE conte les aventures de trois jeunes femmes enrôlées de force par le maire en question, afin de renforcer sa garde personnelle. Les trois nénettes, bien évidemment mignonnes et toutes habillées de noir (ce sont des dures en cuir), vont se révéler être des reines de la castagne, en particulier du coup de pied volant avec plan-culotte à la clé.


Ci-dessus : une plaie-mate

Très fauché, REVENGE OF THE ZEBRA MINI SKIRT POLICE ne dure que quarante minutes et propose quasiment toujours les mêmes décors (des hangars désaffectés), et pourtant…MINI SKIRT POLICE est loin d’être raté ! En effet malgré les approximations et le budget rikiki, on y croit ! Sans être gore MINI SKIRT POLICE est en effet suffisamment violent pour interpeler, et son ambiance de série Z en carton pâte est intelligemment contrebalancée par un coté noir certain (on a quand même droit à des passages à tabac, un petit viol, un suicide et même une mère assassinée sous les yeux de sa propre fille).

REVENGE OF THE ZEBRA MINI SKIRT POLICE est la preuve vivante et (un peu) filmée qu’il est possible de donner un semblant d’âme à une toute petite production réalisée avec trois fois rien. Un certain Iguchi Noboru devrait en prendre de la graine. Ne vous méprenez pas néanmoins, car REVENGE OF THE ZEBRA MINI SKIRT POLICE n’est qu’un tout petit DTV, qui n’a jamais eu la prétention d’offrir un spectacle calibré ciné.

De jolies filles, des petites culottes et des bas résilles, du sang et, surtout, un background assez bis situé dans l’univers de Zebra City…n’en jetez plus ! Si vous êtes aussi décérézébré que moi, vous apprécierez sans doute cette petite mise en bouche à ZEBRAMAN 2.

Oli :

__________________________________________

Quick Review in English:

+ The official spin-off ZEBRAMAN 2, distributed in DVD one month before the movie
+ Pretty girls, leather, high heels and mini skirts!
+ A good introduction to the universe of Zebra City
+ Some characters will appear in the movie ZEBRAMAN 2 (Taka, for instance)
+ Very dark, for a cheap DTV (rape, murders, suicide, violence…)

– Don’t expect a great filmmaking, for this low budget movie
– Of course, there are not many different sets

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Action, Science-Fiction, V-Cinema, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s