Man Hunting, Koshizaka Yasushi (2010)


MAN HUNTING
マンハンティング
Année : 2010
Genre : chasse à courre (d’idées ?)
Production : Prime Wave / New Select
Réalisation : Koshizaka Yasushi
Avec : Kaneko Satomi, Kamiyoshihara You, Amamiya Tôru, Isomura Tomohiko, Nakayabu Kouji, Sakuma Mayu


Une jeune fille est enlevée par un mystérieux personnage, puis séquestrée dans une cabane perdue en pleine forêt. Le kidnappeur, au visage constamment caché sous une imposante capuche, poussera alors la demoiselle à s’enfuir. Il la rattrapera pourtant, quelques heures et carreaux d’arbalète dans la peau plus tard. Et il lui ordonnera de fuir, une nouvelle fois.

La chasse à l’écolière est ouverte !

Le petit monde du Direct To Video a toujours su s’inspirer de films célèbres. Il suffit de jeter un coup d’œil aux étagères des vidéo clubs pour s’en convaincre, puisqu’on n’y compte plus les clones (bien évidemment fauchés) des franchises à succès, et le bon survival espagnol de 2007 intitulé KING OF THE HILL n’a pas échappé à la règle (mais on pense aussi un peu au cruel EDEN LAKE). Copié et repompé plusieurs fois par des petits producteurs américains, KING OF THE HILL vient donc également d’être « adapté » par des Japonais sous le titre MAN HUNTING (logique puisque KING OF THE HILL est connu sous le titre NAKED MAN HUNTING au Japon). Vous noterez bien que j’ai écrit « adapté » entre guillemets, car en réalité il s’agit ici d’une fausse copie…on fait croire que l’on réalise le même film ou pas loin pour appâter le chaland (jaquette similaire, un semblant d’histoire en commun) mais en fait on accouche de quelque chose de bien différent. Chacun sa drôle de technique pour vendre, n’est-ce pas…

MAN HUNTING alors, c’est quoi ? Un tueur, des carreaux d’arbalète qui volent, des courses en forêt et une jolie nana poursuivie, blessée, humiliée, dans une variation des chasses du Comte Zaroff avec (DTV japonais oblige) une écolière dans le rôle du gibier. On pourrait rêver pire.  Et les bonnes surprises ne s’arrêtent pas là, car avec un budget que l’on devine minuscule, le réalisateur parvient à créer une bonne ambiance, bien tendue comme il faut, et la violence, le stress de l’ensemble sont assez consistants pour du V-Cinema.

Bien évidemment, il ne faut pas s’attendre à la réalisation du siècle, mais il est toujours intéressant de voir ce qu’un technicien malin est capable de proposer avec trois fois rien. MAN HUNTING est ainsi à la fois un peu sadique (l’écolière sera blessée, rattrapée, relâchée puis encore blessée, et ce à plusieurs reprises), mystérieux (qui se cache derrière la capuche du tueur ?), violent (attention aux dommages collatéraux) et, enfin, assez jouissif dans son assurance à copier de manière éhontée quelques classiques du genre (le final, c’est du SAW dans le texte). Bien sûr, je vois arriver de loin le critique ciné qui sent mauvais, le faux SAW sceptique. Alors je le précise une dernière fois : il faut avoir son cerveau branché en mode « V-Cinema » pour apprécier pleinement le spectacle proposé. Pour moi ça a fonctionné à plein régime, et MAN HUNTING est tout simplement le meilleur DTV vu par mes soins en 2010 (bon, nous ne sommes qu’au mois d’avril au moment où j’écris ces lignes).

Un dernier détail de mauvais goût qui fait plaisir : même si ce n’est jamais dit ouvertement, le mystérieux chasseur ressemble étrangement à Ichihashi Tatsuya, ce jeune homme arrêté fin 2009 après deux ans de cavale au Japon (et qui selon toute vraisemblance aurait assassiné une prof d’anglais). K-Way et grosse capuche masquant la moitié du visage, les deux individus ont en effet la drôle de même dégaine. Ou alors il s’agit tout simplement d’une référence au tueur du célèbre film d’horreur EVIL DEAD TRAP. À vous de voir…

Oli :        
Yasuko :

Le trailer (qui dévoile pas mal de choses, attention) :

_____________________________________________

Review in English:

MAN HUNTING is what V-Cinema is really about. And when I say “V-Cinema”, I don’t talk about the Sushi Typhoon Franchise and all those movies which only pretend to do “V-Cinema” to sell DVD with blood and sexy girls to the foreign markets. No, today I talk about MAN HUNTING, which represents the real image of “V-Cinema” in Japan: the one you only can find on a dusty shelf, in a small video club.

As you can imagine, MAN HUNTING is a very low budget movie. Do not expect good special effects, great actors and a monumental filmmaking. Everything is cheap. Yes. Cheap, but done with professionalism and inventiveness. And (I may repeat myself) that’s what V-Cinema is really about.

You may believe it or not, but despite its budget and its simple story line, MAN HUNTING is very fun to watch! This fake remake of KING OF THE HILL (yes that movie was retitled NAKED MAN HUNTING for the Japanese market) is actually more a crazy adaptation of the Count Zaroff’s hunts than a copy of a modern movie (even if one or two scenes reminded me of EDEN LAKE).

Violent, mysterious and stressful, sexy and even grotesque near the end (when it becomes a stupid and assumed copy of SAW), MAN HUNTING is one of the best DTV movies I saw this year (2010). Of course, to be able to appreciate this cheap show, don’t forget to plug your brain into “V-Cinema mode”!

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Horreur, Thriller, V-Cinema, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s