Atom, David Bowers (2009)


ATOM, aka Atomu, aka Astro Boy, aka Astroboy
アトム
Année : 2009
Genre : Robolution
Pays : Hong Kong / USA / Japon
Production : Imagi / Tezuka Production
Réalisation : David Bowers
Voix : Nicolas Cage, Samuel L. Jackson, Kristen Bell, Charlize Theron, Bill Nighy, Freddie Highmore, Alan Tudyk, Donald Sutherland, David Bowers et Yakusho Kôji et Ueto Aya en version japonaise


Un savant dont le fils vient de décéder va tenter de créer un robot à son image, en utilisant des restes d’ADN.

Il est un peu surprenant qu’une figure populaire japonaise telle que Atom soit adaptée par des hongkongais et non pas par un studio local (qui compte pourtant quelques poids lourds qu’il est inutile de présenter). Ici, c’est donc le studio Imagi qui s’y colle. Déjà responsable de TMNT, Imagi a prouvé qu’il pouvait répondre présent sur un plan technique. Le film ne déçoit d’ailleurs pas vraiment, sur la forme. Ca manque certes de décors vraiment fouillés, mais ça passe…même si une animation classique aurait sans doute moins piqué les yeux. Sur le fond par contre, ça coince un peu. On se croirait dans du sous-Pixar (donc dans du Dreamworks, ce qui n’est pas nécessairement une grosse insulte). L’histoire est ainsi très classique et on a bien évidemment droit à quelques personnages humoristiques et à des punch-lines attendues (qui tranchent un peu avec l’univers original d’Astro Boy) : spéciale dédicace à la réplique « rust in peace », déjà entrevue il y a vingt ans en couverture d’un album de Megadeth ! En parlant musiques justement, celles de ATOMU sont fades au possible…et bien évidemment, le thème original n’est pas présent (énorme déception)…mais pour contrebalancer ce manque nous avons malgré tout droit à un cameo de Tezuka Osamu (c’était la moindre des choses).

Les personnages sont heureusement très mignons (presque trop d’ailleurs), et l’ensemble peut se révéler assez divertissant si vous ne vous attendez pas à un travail technique et narratif d’orfèvre à la Pixar. ASTRO BOY se laisse donc voir, mais demeure trop quelconque pour passionner ou émouvoir (oui il est lisse, cet atome mou).

A noter que, pour l’avoir vu en japonais, je vous conseillerais plutôt d’essayer l’anglais, qui est la langue originale et qui doit donc davantage coller au mouvement des lèvres des personnages (en japonais on n’est pas loin de la catastrophe). De plus, c’est une actrice célèbre (Ueto Aya) qui prête sa voix à Atom. Si beaucoup d’autres femmes ont déjà doublé de jeunes personnages masculins dans les anime au Japon, ici ça ne passe pas, le subterfuge est bien trop flagrant et notre Astro en prend parfois des faux airs de robot travesti !

Oli :        
Yasuko :

______________________________________

Quick Review in English:

+ Technically, it’s not a bad movie
+ Not really boring, if you like Atom this movie worths a watch

– Stupid punch-lines
– Far away from the deep story-lines of Pixar movies
– It could have been better with an old-fashion animation style
– Watch this movie in English: in Japanese the lips are not synchronized with the voices

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Anime, Famille, Science-Fiction, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s