Ringu Ø: Birthday, Tsuruta Norio (2000)


RINGU Ø: BIRTHDAY, aka Ring Ø: Birthday
リング Ø バースデイ
Année : 2000
Genre : Ørigines
Production : Ring 0 Seisaku Iinkai / Toho
Réalisation : Tsuruta Norio
Avec : Nakama Yukie, Tanabe Seiichi, Asô Kumiko, Wakamatsu Takeshi, Mizukami Ryûshi, Okunuki Kaoru, Kimura Yasushi, Hashimoto Mami, Ban Daisuke, Masako, Murata Norio, Yano Kôji, Takamine Hinata, Unô Tasuku, Igarashi Akira, Nakano Kôji, Watanabe Kanji, Makimura Senzaburô, Idemitsu Shûichirô, Morishita Yoshiyuki, Kimura Tsukasa, Tachibana Akane, Ôba Mahito, Tanaka Yôji, Kadowaki Manabu, Furuya Chinami, Shimada Tsuyoshi, Koyanagi Yukimi, Tsunogae Kazue, Takahata Atsuko, Tanaka Yoshiko


Sadako aimerait être une jeune femme comme les autres…hélas son passé hanté et ses facultés surnaturelles vont revenir troubler son quotidien, jusque sur les planches du théâtre qu’elle fréquente aujourd’hui dans l’espoir de devenir actrice.

Comme on pouvait s’en douter, cette plongée dans le passé de l’un des fantômes les plus effrayants de l’histoire du cinéma a bien du mal à tenir ses promesses. Pourtant l’actrice principale (qui n’allait plus tarder à devenir une superstar) s’en sort très bien, et le réalisateur connaît son métier (à défaut de le sublimer).

Le parti pris de faire de ce RINGU Ø davantage un film dramatique qu’un film d’épouvante est également louable, mais ce n’est pas nécessairement ce que l’on attend de Sadako (qui, ici, ne se déchainera que sur la fin du récit). Et quitte à jouer la carte du film triste et réaliste, autant le faire sérieusement…car dans RINGU Ø plusieurs détails sont difficilement pardonnables : l’absence de toute intervention de la police (même quand un meurtre est commis devant tout le monde en pleine ville), le lynchage ridicule (que j’oserais à peine qualifier de ring-ard), ou encore l’âge de Sadako… On aurait en effet préféré une histoire relatant les tristes expériences subies durant sa prime jeunesse, plutôt que la voir ainsi en jeune femme sur les planches d’une salle de théâtre, dans ce qui ressemble avant tout à un pâle remake du film CARRIE.

Loin d’être mauvais, RINGU Ø ne laisse pourtant pas un souvenir impérissable, loin de là. Et si les dix dernières minutes rattrapent un peu le tout (sans jamais impressionner), l’émotion a, quant à elle, bien du mal à percer. On appréciera malgré tout le fond de l’histoire, qui apporte une touche assez étonnante au personnage de Sadako…une femme qui aurait pu devenir une sainte, mais qui sera hélas condamnée à un destin diamétralement opposé…

Au final l’univers de RINGU se restreint donc à quelques livres vraiment effrayants et à un premier film extraordinaire. Pour le reste, c’est-à-dire les deux seconds chapitres japonais (oui, oui : deux) plutôt étranges, l’épisode Ø assez quelconque et les longs métrages produits pour l’étranger, on ne peut pas dire que tout cela soit vraiment inoubliable…

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Not a bad horror movie, after all
+ A good director
+ Nakama Yukie is perfect: she will soon become a superstar
+ A sad story

– More a dramatic story than a horror one
– Stupid stuff (where is the police, for instance?!)
– Not so interesting after all

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Drame, Fantastique, Fantômes, Horreur, Ringu, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s