Futari kakurenbo, Hisamoto Itsuki (2010)


FUTARI KAKURENBO
ふたりかくれんぼ
Année : 2010
Genre : les deux font la paire (de manches)
Production : Broadway / NSW
Réalisation : Hisamoto Itsuki
Avec : Fujimoto Izumi, Nasa, Mizuno Kana, Kanda Erika, Katamiya Ayaka, Hosoi Manabu


Une jeune fille, un peu bizarre, ne supporte plus ses camarades de juku (cours du soir). Elle va donc décider de les maudire, en invoquant un fantôme par le biais d’une partie de cache-cache solitaire (hitori kakurenbo). Les trois petites camarades en question vont rapidement comprendre qu’un mal indicible pèse sur leurs frêles épaules…en particulier lorsque l’une d’entre elles va recevoir un email lui annonçant sa mort prochaine, lorsque sonnera 3h33 du matin. Pour s’en sortir, les intéressées vont tenter de déjouer la malédiction en faisant (et surtout en gagnant) une partie de cache-cache…à deux  contre un fantôme (futari kakurenbo).

Si vous êtes un amateur éclairé et un brin psychopathe de ce blog (et par conséquent l’un de mes si peu nombreux hannibal lecteurs), vous connaissez à présent le principe du hitori kakurenbo (cache-cache solitaire). Dans le cas contraire, je vous invite à réviser vos gammes et à relire toutes les chroniques dédiées à ce sujet. C’est un peu sadique mais il fallait suivre.

Inviter un fantôme pour jouer à cache-cache durant vos nuits solitaires, voilà un passe-temps quelque peu timbré. Et tandis que les films (souvent des DTV) se multiplient en la matière, le titre du jour tente de jouer la carte de l’originalité en intronisant le concept du Futari kakurenbo (cache-cache à deux). Super…sauf que ça a déjà été plus ou moins fait dans REAL KAKURENBO 3…un film du même réalisateur que…FUTARI KAKURENBO, qui nous intéresse aujourd’hui ! Les producteurs ont donc de la suite dans les idées, mais pas d’idées dans les suites. Allez comprendre…

FUTARI KAKURENBO tente ainsi de dépoussiérer un concept pas très ancien mais pourtant déjà usé jusqu’à la moelle, avec comme toujours (support oblige) des moyens limités, des actrices qui n’en sont pas mais, cette fois-ci, une vraie application de la part du réalisateur et une envie évidente de bien faire. Il en résulte des scènes intéressantes, et une progression dramaturgique correcte de la chose pour du V-Cinema (en plus ça dure moins d’une heure, donc difficile de s’ennuyer). Malgré tout et c’est fort regrettable, les efforts pour effrayer le spectateur sont flingués par une mauvaises synchro entre les sons et les apparitions morbides (le bruit effrayant intervient une demi-seconde avant l’apparition du fantôme – qui ne peut donc plus vous faire sursauter).

En fait FURARI KAKURENBO est un petit DTV horrifique tout juste passable, redondant mais plutôt correctement emballé. A réserver à celles et ceux qui veulent connaître le phénomène hitori kakurenbo encore mieux que moi. Il faudra d’ailleurs s’accrocher pour suivre parce que d’autres DTV sont en préparation, et que mon petit doigt me dit qu’un gros producteur pourrait bientôt s’intéresser à la chose…

Oli :        
Yasuko :

__________________________________________

Quick Review in English:

+ I like the hitori kakurenbo genre: it was pretty original at the beginning
+ Not bad work by the director
+ For cheap V-Cinema, it’s not so bad

– But it’s always the same thing…
– The scary scenes are not scary
– Futari kakurenbo has already been performed in REAL KAKURENBO 3

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Hitori kakurenbo, Horreur, V-Cinema, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s