Shinrei shashinbu – nigenme, Nagae Jirô (2010)


SHINREI SHASHINBU NIGENME
心靈寫真部 -弐限目
Année : 2010
Genre : pictures and pictueurs
Production : Happinet / JollyRoger
Réalisation : Nagae Jirô
Avec : Nakamura Shizuka, Toda Rei, Itô Yôsuke, Matsuda Shôichi, Kurauchi Sari, Mayano Marika, Nami Kôichi, Taki Mizuki, Katayama Atsushi, Yanagimoto Emi


Trois lycéens, passionnés de photographie, vont à nouveau se lancer dans la résolution d’énigmes surnaturelles, en interprétant les signes et messages cachés dans des clichés très étranges.
La première affaire les mènera jusqu’au toit d’un immeuble, duquel certains passants voient toujours la même femme sauter. Le deuxième cas les mettra face à une histoire de jalousie quasi incestueuse, aux limites de la possession diabolique. Pour terminer, nos trois amis tenteront de découvrir l’identité de cette femme qui semble parfois venir jusque dans la chambre de cette petite fille…qui pense discuter avec sa mère, même lorsqu’elle est toute seule.

SHINREI SHASHINBU NIGENME fait suite au premier DVD de la même série, et respecte à la lettre les codes qui y étaient introduits. A savoir trois lycéens (dont deux idoles en mini-jupe) membres d’un club de photographie, s’amusant à résoudre les mystères imprimés sur des clichés étranges (souvent maudits, parfois très mal photoshoppés – ce sont des photogaffes).

On retrouvera donc ici exactement le même schéma que dans le premier chapitre : un drame, des questions en suspens, une jeune femme étrange qui viendra à chaque fois éclaircir les idées embrumées de nos trois amis, une ou deux frayeurs et enfin quelques flashbacks (inutiles) lors de la résolution de l’enquête.

Tout cela demeure toujours hautement recommandable pour du V-Cinema, même si une redondance certaine commence à se faire sentir (la première des trois histoires est franchement mauvaise). Heureusement, les idoles sont une nouvelle fois en pleine forme (et formes pleines), puisque nous retrouvons Nakamura Shizuka (pour la kawaii lolita à grosse poitrine) et Toda Rei (pour la beauté plus adulte, plus classique). Il y en a donc pour tous les goûts, surtout que Yanagimoto Emi viendra prêter main forte à toute l’équipe durant la dernière histoire (ces trois filles qui ont l’habitude de se déshabiller devant les objectifs resteront hélas bien pudique face à la caméra…).

Au final et malgré l’excellente deuxième histoire (sanglante et surprenante), il faut quand même bien avouer que tout cela traine un peu en longueur…surtout que le cliffhanger du premier DVD n’est ici quasiment pas évoqué, et qu’il faudra visiblement attendre un troisième chapitre pour connaître (peut-être) l’identité du grand tueur masqué. Le rendez-vous est pris.

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Always those strange stories about weird pictures
+ Nakamura Shizuka, Toda Rei AND a new idol: Yanagimoto Emi
+ 3 short stories, there is no time to get bored: the second story (bloody) is the best

– Less interesting than the first DTV
– 3 sexy idols, used to do sexy pictures, but in this movie they are always dressed🙂
– The first story is not good at all
– Almost no news at all about the final cliffhanger of the first DTV

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, V-Cinema, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s