Keitai ura site, Ichinose Yûji (2010)


KEITAI URA SITE
携帯裏サイト
Année : 2010
Genre : cute and cut idols
Production : SIM / Fine Films Inc.
Réalisation : Ichinose Yûji
Avec : Nakamura Miu, Sato Yoshihiro, Ôtani Mio, Kimoto Aoi, Katayama Akira, Asamori Yukiko, Asagi Dai


Depuis les meurtres atroces perpétrés il y a quelque temps de cela par une jeune excentrique, le buzz de la Kuchisake onna a repris de plus belle sur Internet, et les amateurs de sensations fortes s’échangent de nombreux emails et messages sur Twitter à ce sujet. Après une petite enquête, quatre jeunes vont retrouver la petite maison où les meurtres ont prétendument eu lieu. Sur place, ils vont avoir la peur de leur vie : la mort.

KEITAI URA SITE est, comme son titre ne l’indique peut-être pas, la suite directe de KEITAI URA SITE KUCHISAKE ONNA, sorti quelques mois plus tôt directement en DVD. On retrouve ainsi quelques personnages du premier opus, et toujours cette intrigue autour de la Kuchisake onna et Internet (Twitter en particulier). Cette fois-ci pourtant, le réalisateur Ichise Hiroshi délaisse le coté « faux documentaire » pour nous livrer un vrai petit film d’horreur (extrêmement fauché, dois-je le préciser ?).

Quelques jeunes se rendront ainsi dans la petite maison où auraient eu lieu les meurtres atroces commis par une jeune femme se prenant pour la Kuchisake onna. La meurtrière n’est semble-t-il plus en vie…mais la Kuchisake onna, la légendaire tueuse immortelle…est-elle de la partie ? C’est là le principal enjeu du récit : la Kuchisake onna existe-t-elle vraiment ? Y-a-t-il une psychopathe folle mais…bien humaine ? Ou quelque chose de plus improbable encore ?


Ci-dessus : les deux font la paire – de ciseaux

L’intrigue est presque bien fichue, pour du DTV, et tout en étant moins originale que celle du premier film, elle est plus amusante à suivre et se permet même de nous surprendre en replongeant de la plus belle (et originale) des manières dans le mythe de la Kuchisake onna durant le générique de fin (qui ne serait donc, en réalité, que le début ?).

Sympathique mais pas toujours très bien fichu (l’ambiance sonore, le bruit des coups, tout cela frise le ridicule), KEITAI URA SITE ne va bien évidemment pas très loin en terme d’horreur puisque tout se passe hors-champ (ça coute trop cher de réaliser de vrais effets spéciaux sanguinolents). KEITAI URA SITE n’est donc qu’un tout petit DTV horrifique qui demeure regardable et amusant si vous avez vu (et un peu aimé) le premier film. A noter que, malgré le manque de moyens évident de l’ensemble, les producteurs se sont quand même payé l’ex-gravure idol Nakamura Miu…et je suis ravi car Miu c’est mon horror-movie-idol préférée depuis que Nakamura Chise a disparu de la circulation : hip hip hip hourra site !

Oli :

Une bande-annonce (avec Miu ça ne se refuse pas) :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Nakamura Miu: one of my favourite J-horror-movie-idols
+ Interesting if you saw (and liked?) the first movie
+ A good ending, with references to the real Kuchisake onna

– Very cheap, you don’t see the murders, the violence does not hurt the spectator
– The sound effects are awful
– For, and only for crazy J-horror DTV lovers

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Horreur, Kuchisake onna, V-Cinema, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s