Lost crime:senkou, Ito Shunya (2010)


LOST CRIME: SENKOU, aka Lost Crime
ロストクライム -閃光-
Année : 2010
Genre : braqu-âgé
Production : Kadokawa Pictures
Réalisation : Ito Shunya
Avec : Watanabe Dai, Okuda Eiji, Harada Yoshio, Haruta Junichi, Iida Hirohisa, Karasuma Setsuko, Kawamura Yukie, Sugata Shun, Takeda Shinji, Kumagai Mami, Nakada Yoshiko, Nakamura Eriko, Natsuyagi Isao, Okumura Tomofumi


Il y a environ 40 ans, un jeune homme déguisé en policier déroba 300 millions de yen au nez et à la barbe du personnel chargé de la sécurité. Ce crime ne fut jamais résolu. De nos jours,  un vieil inspecteur convaincu que le malfaiteur n’était pas seul mais travaillait avec quatre complices est tout près de rouvrir des plaies bien douloureuses…

Ito Shunya, expérimenté (pour ne pas dire âgé) et vénérable réalisateur des premiers opus de la série SASORI, nous revient avec une histoire de braquage (oui, c’est un old-up). Le scénario (co-signé par Ito d’après un livre) s’inspire d’une histoire vraie. Il y a environ 40 ans de cela, en pleine révolution étudiante, eut ainsi lieu le plus grand braquage de l’histoire du Japon (300 millions de yen). Perpétré sans violence aucune, le vol en question ne fut jamais résolu (un suspect se serait néanmoins suicidé).

A partir de ce matériau réel, Ito Shunya met en scène un couple de flics (un jeune loup et un vieux routard, bonjour l’originalité), qui enquêtent en secret sur la résolution de ce braquage légendaire. L’histoire permet ainsi à Ito Shunya de se replonger dans la violente période de la révolution étudiante au Japon (années 60-70), et ces quelques instants figurent d’ailleurs parmi les meilleurs moments du film (même si leur potentiel dramatique et historique est complètement sous-exploité). Pour le reste, on ne peut que s’avérer déçu : le récit n’est jamais sublimé, bien au contraire, il ne s’agit plus ou moins que d’une simple histoire de vengeance (ridicule), et si on a bien droit à quelques détails critiques à l’égard du Japon (les sans-abris, les flics pourris), on est loin, très loin de la verve assassine qui a fait la gloire de ce réalisateur culte.

Pour ne rien arranger, l’acteur Watanabe Dai (fils de son Ken de père) est en dessous de tout (heureusement que Okuda Eiji est là), le climax final est excessivement mauvais et les quelques scènes un peu surréalistes (qui portent le sceau de Ito Shunya) arrivent comme un cheveu sur la soupe (la soupe, c’est tout le reste qui relève davantage du special drama que d’autre chose).

Techniquement tout cela est bien évidemment honorable, mais on était en droit d’en attendre beaucoup plus de la part d’un réalisateur, très rare, qui adaptait ici l’une des plus grandes énigmes de l’histoire du Japon.

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Ito Shunya is back
+ From a true story: the largest cash robbery to have occurred in Japan
+ Elegant filmmaking, good photography

– The story, at the end, is just about a stupid revenge
– The final climax is ridiculous
– Watanabe Dai (the son of his father…Ken) is really a bad actor
– 2 or 3 strange scenes, almost surrealistic, do not work at all in this movie
– The flashbacks (in a dark period of Japan) could have been much more interesting

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Drame, Thriller, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s