Neck, Shirakawa Takeshi (2010)


NECK
ネック
Année : 2010
Genre : boîte à (mauvaise) idées
Production : Asmik Ace / The Works
Réalisation : Shirakawa Takeshi
Avec : Aibu Saki, Hanaoka Takumi, Hiraoka Yûta, Kuriyama Chiaki, Mizobata Junpei, Itao Itsuji, Nukumizu Yôichi, Bandô Eiji


Passionnée par les fantômes et le surnaturel, une jeune et jolie scientifique a mis au point la Neck Machine, drôle d’engin qui serait capable de matérialiser la peur. Hélas, notre petite chercheuse n’a jamais obtenu de résultats probants…elle espère donc que son ami d’enfance, grand peureux devant l’Eternel (et aujourd’hui écrivain d’histoires horrifiques), pourra lui apporter une aide signifiante.

Si NECK, qui fut auparavant une pièce de théâtre, part sur une idée sympa et originale (une machine débile capable de matérialiser nos peurs), on comprend rapidement que la sauce ne va pas prendre. Entre l’actrice principale effarante de nullité (Aibu Saki qui surjoue), des ressorts comiques mal huilés et des situations inintéressantes au possible, le film NECK devient rapidement une véritable torture et il est difficile de ne pas piquer du nez.

Les premières minutes étaient pourtant plutôt sympas. Deux gamins qui jouent à se faire peur, qui imaginent des monstres sous leur lit, dans leur placard…et cette toute jeune fille qui croit si fort aux fantômes qu’elle pense avoir réussi à en faire venir un jusque dans son bain. Le tout est, de plus, assez bien mis en scène et on se croit parti pour une heure trente de comédie fantastique au ton fun et original.

La suite ne sera, hélas, pas du même acabit, et on se demande encore comment des producteurs peuvent mettre autant d’argent dans des histoires aussi mal écrites, ennuyeuses et totalement dépourvues d’enjeux. Difficile en effet de se passionner pour cette comédie dont les effets comiques tombent honteusement à plat. Le coté parodique ne vaut guère mieux, et il m’a été impossible d’esquisser le moindre sourire lorsque le très classique fantôme japonais aux longs cheveux noirs s’est mis à distribuer des tatanes à d’antiques chevaliers en armure (oui dans ce cas là la Neck Machine effectue presque un voyage dans le temps : c’est une Neck Passé Engine).

Enfin, ne soyez pas trompé par le casting. Itao Itsuji et le rigolo Nukumizu Yôichi n’apparaissent que quelques secondes à l’écran, quant à Kuriyama Chiaki, on la voit davantage mais elle est carrément sous-exploitée.

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Good filmmaking, and a stupid but interesting idea to start the movie
+ The childhood of the main characters is the best part of NECK

– NECK is a comedy…but it’s NEVER funny
– Aibu Saki: aaaaargh!
– Boring movie
– Kuriyama Chiaki does not play the main character

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Comédie, Fantastique, Fantômes, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Neck, Shirakawa Takeshi (2010)

  1. Martin dit :

    Info cruciale pour gamer maso, Asmik Ace est responsable d’innombrables daubes videoludiques pendant l’ère Nes->PS2. Leur logo est (fut?) un lézard kitsch nommé « Boomer » (ça c’est pour briller en societé ^^)

    Leur HP est rédigé en un anglais plutôt laborieux d’ailleurs😀
    http://www.asmik-ace.co.jp/english/index.html

    • Oli dit :

      alors là je sais pas comment tu as pu dénicher cette info. Et mon jeu de mot nullissime à propos de la Nec PC Engine prend donc tout son sens !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s