Twitter no noroi, Nagae Jirô (2010)


TWITTER NO NOROI
ツイッターの呪い
Genre : bah c’est pas twit-terrible
Production : JollyRoger / The Klock Worx
Réalisation : Jirô Nagae
Avec : plein d’acteurs mosaïqués


Deux garçons qui disparaissent après avoir visité un vieil hôtel abandonné…et envoyé un étrange message sur Twitter.
Une jeune femme utilisant régulièrement Twitter, entend de drôles de choses dans son appartement, une fois la nuit tombée.
Une demoiselle se plaint d’un stalker, également présent sur Twitter. L’étrange personnage semble pourtant avoir complètement disparu de la circulation.

Twitter et (surtout) Facebook, c’est le Mal. Il est vrai que des gens pensent y avoir des nouveaux amis (qui n’en sont en fait pas) et qu’une certaine démocratie a l’impression de pouvoir s’y exprimer plus facilement (sur des réseaux sociaux eux-mêmes censurés ou qui vous espionnent histoire de rentabiliser au mieux leurs publicités). Mais Twitter et Facebook oui, c’est le Mal. Il était donc normal que des producteurs de films d’horreur commencent à s’intéresser au sujet. Hélas, le film qui nous occupe aujourd’hui l’esprit se révèle bien pire et mauvais que tous les réseaux sociaux-pathes réunis : c’est tout simplement une pure escroquerie, à la jaquette et à la bande-annonce mensongères.

Filmé à la manière d’un documentaire (parce que ça ne coute rien et qu’on peut se laisser aller à foirer ses plans – ça fait super vrai), TWITTER NO NOROI (« la malédiction de Twitter ») tente de nous faire croire que tous les cas étudiés ne sont pas bidonnés (à grand renfort de mosaïques – envahissant parfois des scènes entières – chouette j’ai même plus besoin de cadrer quoi que ce soit), mais on n’y croit pas une seule seconde. Le pire étant sans doute qu’il ne se passe absolument rien, hormis un BLAIR WITCH PROJECT’like dans la première partie (en revoyant la vidéo le reporter va pousser un cri d’effroi – mais le spectateur ne verra pas l’image en question !), et un PARANORMAL ACTIVITY’like dans la deuxième partie (on entendra tout juste des bruits dans les murs de l’appartement d’une jeune femme – mosaïquée de la tête aux pieds).

Il y aura bien un troisième chapitre (au sujet d’un stalker qui aurait disparu), mais je préfère le passer sous silence puisqu’il respire le vide. Le rôle de Twitter dans tout cela ? Toutes les personnes intéressées de près ou de loin par ces étranges affaires auraient utilisé Twitter pour communiquer…avant de disparaître sans laisser de traces.

TWITTER NO NOROI est bel et bien un film au sujet d’une malédiction : celle qui s’abat sur le pauvre spectateur qui a loué ce vil objet. On espère malgré tout voir rapidement d’autres films sur le même thème, mais traités un peu plus sérieusement. Du genre Facebook of the Dead, aie-Phone Killer Application ou encore Twitterror. Y’a du potentiel, comme on dit.

Oli :        
Yasuko :

__________________________________________

Quick Review in English:

+ Twitter is evil: a good idea to start a horror movie

– Once again, a BLAIR WITCH’like movie, without money, without idea
– Nothing happens
– Of course, nothing is « really real ». Thus it’s only grotesque as hell
– Nothing happens
– I’m serious: NOTHING AT ALL

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Horreur, Mockumentary, V-Cinema, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Twitter no noroi, Nagae Jirô (2010)

  1. Martin dit :

    Ca fait quoi quoi Social Network au Box office nippon au fait? Vu leur mixi-attitude, je me demande si ça a pas été un frein au bouzin US en salle.

    • Oli dit :

      Je sais pas mais ça n’a pas dû marcher du tonnerre, on n’en a pas beaucoup parlé. Comme tu dis Facebook marche pas fort visiblement au Japon. Je dois aussi avouer être bien déçu de voir Fincher s’attaquer à ce sujet. Je n’ai pas vu le film mais il ne me dit trop rien. Dans 10 ou 15 ans on aurait pu parler de FB (et/ou de son fondateur – qui au passage ne m’intéresse pas du tout), là ça me semble trop tôt. Déjà j’étais pas trop fan de BENJAMIN BUTTON… J’espère que Fincher va rapidement revenir aux affaires.

  2. I.D. dit :

    > « Je dois aussi avouer être bien déçu de voir Fincher s’attaquer à ce sujet. Je n’ai pas vu le film mais il ne me dit trop rien. Dans 10 ou 15 ans on aurait pu parler de FB (et/ou de son fondateur – qui au passage ne m’intéresse pas du tout), là ça me semble trop tôt. Déjà j’étais pas trop fan de BENJAMIN BUTTON… J’espère que Fincher va rapidement revenir aux affaires. »

    +1
    Ton « bah c’est pas twit-terrible », c’est terrible !🙂

    Sinon Social Network (j’ai pas les chiffres) se classait en position 2 dans le Box Office au Japon le 15, 16 janvier. En place 5 pour le 5 et 6 février. J’avais vu ça en surfant. Des infos sans intérêt dont je voulais causer sur le forum HKmania (en prévision de topic « Box Office ») mais ça n’a pas vraiment… d’intérêt donc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s