Tomie: re-birth, Shimizu Takashi (2001)


TOMIE RE-BIRTH
富江 Re-Birth
Année : 2001
Genre : naitre ou ne pas être…
Production : Daiei
Réalisation : Shimizu Takashi
Avec : Sakai Miki, Tsumabuki Satoshi, Endô Kumiko, Kikawada Masaya, Oshinari Shûgo, Hachisu Yuri, Nakajima Yutaka, Suwa Tarô, Fuyu Ganko, Ôtsuka Yoshie, Itô Masako, Kusaka Shin, Itô Shunsuke, Muchima Hiroaki, Itô Emi


Un groupe d’amis va se déchirer autour d’une jeune et jolie fille : Tomie. Et ils auront beau l’assassiner, la décapiter, la belle Tomie n’en finira pas de…finir.

En 2001, lorsqu’il signe ce TOMIE REBIRTH, Shimizu Takashi n’est pas encore une grande star mais est déjà responsable des deux premiers segments vidéo de JU-ON. Deux films mémorables, dans lesquels Shimizu a pu exprimer tout son talent. TOMIE REBIRTH ne fait que confirmer tout cela, et demeure à ce jour l’un des films de la franchise les mieux mis en scène.

Shimizu a également eu l’intelligence d’inclure à son intrigue un petit coté sadique teinté d’humour noir, et les multiples morts (et renaissances) de Tomie sont assez amusantes (bien que parfois très violentes). Mention spéciale à cette mère et son fils, qui après avoir transporté le cadavre de la petite Tomie dans des sacs en plastique discuteront comme si de rien n’était. L’ambiance grotesque est aussi ponctuellement bien présente, et la petite tête de Tomie qui rampe avec ses deux pattes difformes mérite incontestablement le détour.

De plus, l’actrice qui incarne Tomie est l’une des meilleures de la franchise. Les dialogues sont bien pensés et Tomie est au final ce qu’elle aurait toujours dû être : une salope de première, une jolie fille qui aime les baffes (oui c’est une esthète à claques !).

Sans être un film d’horreur incontournable, TOMIE REBIRTH demeure donc malgré tout, à ce jour, l’un des meilleurs opus de la série.

Oli :        

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Shimizu Takashi, not a star yet but he already directed JU-ON
+ Funny and cruel story, and a very good Tomie (you really want to cut off her head)

– Not the best horror movie of the past few years, but a pretty good one

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Horreur, Tomie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s