Morumotto, Hayama Yôichirô (2011)


MORUMOTTO, aka Marmot
モルモット
Année : 2011
Genre : le cobaye d’ennui ?
Production : Inter Films
Réalisation : Hayama Yôichirô
Avec : Miwa Hitomi, Sakurai Fumi, Ôtani Ryôsuke, Tiger Lee, Oki Masato, Taguchi Kazumasa, Saiga Yoshio, Ishihara Kazumi, Izumi Tomochika


Une femme battue par son amant, et dont la fille est martyrisée par ce dernier, peine à joindre les deux bouts. Alcoolique au dernier degré et enceinte de son deuxième enfant, elle va tenter de trouver une solution pour sortir de cet enfer. Un docteur va alors lui proposer un médicament révolutionnaire mais qui n’est pas encore autorisé par le gouvernement. Ce remède miracle lui permettrait de couper son envie d’alcool, tout en n’ayant aucune conséquence néfaste pour son bébé.
Une jeune éducatrice, inquiète et concernée, va se décider à enquêter sur cet énigmatique docteur…

Le terme MORUMOTTO est un mot japonais (d’origine étrangère comme vous pouvez le deviner) qui désigne un cobaye animal sujet à diverses expérimentations. L’animal en question, dans l’histoire qui nous intéresse ici, est une femme enceinte et alcoolique. Elle va accepter un médicament susceptible de freiner son alcoolisme sans pour autant mettre en danger la vie du bébé à venir. Et en plus elle sera payée pour ça ! Bien évidemment rien ne se passera comme prévu, et la pauvre femme va connaître de multiples tourments.

MORUMOTTO est donc un film extrêmement sombre : une enfant martyrisée (coprophagie à la clé), une femme battue, quelques dégurgitations et même, parfois, des liquides vaginaux à la texture douteuse. L’horreur de MORUMOTTO est par conséquent très crue, et réaliste. On y croit donc vraiment, à cette histoire triste et violente. Tout du moins jusqu’à cette scène de masturbation avec un aspirateur sur fond de musique classique, sortie d’absolument nulle part ! Je n’ai d’ailleurs toujours pas compris son utilité…le réalisateur souhaitait-il bouter hors de son film les spectateurs intrigués et pris aux tripes par son intrigue si sombre ? Balancer ainsi une scène aussi ridicule en plein drame horrifique reviendrait presque, toute proportion gardée, à inclure un concours de pets au beau milieu du classique AUTANT EN EMPORTE LES VENTS. Shocking.

Et les mauvaises surprises ne s’arrêtent pas là, puisque le réalisateur, visiblement décomplexé depuis sa scène de l’aspirateur (qu’on se tapera même deux fois), va se vautrer dans un final illogique et grotesque…avec cette éducatrice qui se jettera dans la gueule du loup sans la moindre protection, pas même un petit pistolet…et qui finira les quatre fers en l’air avant de faire parler son talent pour le close-combat (encore une fois, sorti d’on-ne-sait-où).

Enfin bon…tout cela a le mérite de faire de MORUMOTTO un film franchement à part dans le paysage V-cinématographique actuel. On ne va donc pas s’en plaindre.

Oli :        
Yasuko :

_____________________________________

Quick Review in English:

+ Dramatic horror story
+ Very painful
+ Sometimes really disgusting (don’t try to eat something while watching this movie)
+ Original: interesting V-Cinema

– A realistic movie, but one or two scenes from outer space…
– Where does this masturbation scene come from?!
– Just before the end, the main character will take strange (and ridiculous?) decisions
– Where does that fighting scene come from?!

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Drame, Horreur, Thriller, V-Cinema, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s