Man Hunting: Redemption, Koshizaka Yasushi (2011)


MAN HUNTING: REDEMPTION
マン・ハンティング リデンプション
Année : 2011
Genre : lycéenne qui se tient à carreaux – d’arbalète
Production : Prime Wave / New Select
Réalisation : Koshizaka Yasushi
Avec : Tachibana Saya, Aiba Rubi (aka Aiba Ruby), Kamiyoshihara You, Kawana Ryûhei, Nakatani Risa, Yoshizawa Masato, Noma Seishi, HamadaYûki, Tanaka Kazuya, Maeda Yûki


La fille d’une riche famille vient d’être enlevée par le chasseur à la capuche, déjà responsable du meurtre de plusieurs lycéennes. Plutôt que d’appeler la police, le père de la jeune fille va envoyer un commando et sa secrétaire personnelle dans la forêt où l’homme à l’arbalète s’adonnerait à ses chasses à l’écolière. Une question reste néanmoins posée : qui, de la lycéenne, du commando surentrainé, de la secrétaire ou encore du tueur…est véritablement le gibier ?

J’ai découvert le réalisateur de séries B (teintées de Z) Koshizaka Yasushi avec MAN HUNTING, en 2010. Un survival fauché mais emballé avec passion et idées. En gros on y croyait, et l’ambiance craspec faisait son petit effet (pour du V-Cinema, j’entends). La suite fut moins rose pour Koshizaka (enfin moins rose, façon de parler, car il a allégrement versé dans le pinku). Entre un MISSING 44 et sa suite qui ont annoncé une certaine régression, puis un IDOL BOMB à peine passable car trop bavard (c’est dingue pourquoi y-a-t-il autant de blabla dans le V-Cinema ?!), je commençais à me demander si la réussite de MAN HUNTING n’était pas due à la chance plutôt qu’au talent.

La suite du film précité est venue à la fois me conforter dans cette idée, mais m’a également rassuré sur les capacités de Koshizaka Yasushi. Car en effet, REDEMPTION n’est pas franchement bien réalisé (même si quelques mouvements surhumains du grand méchant sont pas trop mal fichus quand on imagine le budget de la chose), il y a quelques gros coups de mou et finalement l’ambiance ne fonctionne pas trop (rien à voir avec le premier MAN HUNTING). Mais, d’un autre coté, REDEMPTION est aussi mieux fichu que MISSING 44 et IDOL BOMB, et le grand naïf que je suis se prend à rêver d’une suite de carrière correcte pour Koshizaka dans le milieu du V-Cinema (au contraire de Tomomatsu Naoyuki pour ne pas le citer).

REDEMPTION a au moins le mérite de ne pas reprendre le principe exact du premier film : ici le chasseur est chassé…même si le rôle du gibier risque bien d’être rapidement inversé. On aura donc droit à un commando digne d’une série Z (voilà la dégaine des armes en plastique), à un tout petit mini-twist après le premier tiers du film (sympa), à un grand méchant encapuchonné (le même que dans MAN HUNTING) qui survivra à des rafales de mitraillette et à des coups de couteau dans le ventre (ça ajoute encore un peu de piment –s’agit-il d’un humain normal ?), à quelques plans-culotte et plans-poitrine d’une gratuité qui frise le génie, à une golden shower impromptue immanquable et enfin à d’innombrables courses pour suites dans la forêt (pour suites, car oui n’en doutons pas il y aura sans doute un troisième épisode).

Malgré un rythme mal géré et quelques situations grotesques, l’amateur pur et dur de V-Cinema ne s’ennuiera pas trop, tandis qu’un spectateur néophyte ne tiendra pas dix minutes. Et vous, quel est votre taux de résistance au mal – pour un bien ?

Oli :        
Yasuko :

Le trailer :

__________________________________________

Quick Review in English:

+ The director of the good MAN HUNTING: this is the sequel
+ Kawaii actresses (from AV industry for the most of them)
+ The same mysterious bad guy, with super powers this time
+ Not that boring if you are used to this kind of cheap movies
+ Waoouh! What a crazy golden shower scene!
+ Once again, the DVD cover of a Koshizaka’s movie is great

– The first MAN HUNTING was really better
– The dark atmosphere is not that good
– If you’re not used to V-Cinema, you won’t be able to watch 10 minutes of this movie
– Very cheap of course (the blood looks like jam, the knives are obviously in plastic)

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Horreur, Thriller, V-Cinema, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Man Hunting: Redemption, Koshizaka Yasushi (2011)

  1. Dommage, je vient tout juste de visioner Man Hunting hier soir et j’ai adoré. J’étais pleins d’espoirs pour la suite…

    Je vais tenter de le voir quand même!

  2. Rick dit :

    Ouais, je dis why not, surtout si ça vaut mieux que Missing 44 (j’ai toujours sa suite à regarder, et Idol Bomb). J’avais aussi bien aimé le premier film, et le même principe ou presque avec des plans culottes, ça ne peut que faire plaisir🙂
    Et oui, la pochette est géniale, comme pour tous ces films🙂

  3. Rick dit :

    On peut parier que la jaquette va encore avoir de la gueule🙂
    Bon, par contre, c’est moi ou on dirait Buried avec le côté sexy en plus… En tout cas, le budget a du être encore plus maigre qu’avant, une actrice, un bidon comme décor😀 J’ai des doutes sur la capacité de Koshizaka à installer une tension, mais comme je suis curieux, je finirais par me laisser tenter ^^

    • Oli dit :

      Oui oui, BURIED ! Koshizaka est coutumier du fait, son MAN HUNTING étant déjà une fausse adaptation de KING OF THE HILL (le survival espagnol fut vendu au Japon sous le titre NAKED MAN HUNTING avec une jaquette proche du film de Koshizaka). Et puis BURIED, au Japon, fut distribué sous le titre LIMIT. Et là le nouveau film de Koshizaka s’appelle…DRUM LIMIT !

      • Rick dit :

        Ah, merci pour l’anecdote, tout s’explique. Pas super recherché tout ça :p
        Tu sais ce que vaut le survival espagnol? Par curiosité pour comparer je le regarderais bien du coup.

  4. Oli dit :

    Le survival espagnol est super, mais en réalité MAN HUNTING from Japan en est très éloigné, il s’agit d’un « faux pompage », je trouve que Koshizaka s’est surtout inspiré du titre et de la jaquette de KING OF THE HILL (et d’un ou deux détails de EDEN LAKE)

  5. Rick dit :

    Bon apparemment je n’ai pas le droit de répondre directement à ton message, obligé de faire une nouvelle réponse :S

    En tout cas: yeaaaaah, merci pour le trailer. J’espère qu’on aura pas droit à une relecture de MISSING 44 pendant une heure avant d’avoir un peu de neuf (mais ça en a l’air, la même chaise de torture cheap, les coups de fouets sur les jolies filles penchées en avant, une scène lesbienne). M’enfin, la curiosité m’aura de toute façon…. je m’en vais regarder MAN HUNTING REDEMPTION pour la peine😀

    • Rick dit :

      Aie, j’ai été voir sur amazon.co.Jp, apparemment pour MISSING 55, il y a deux opus, un prévu pour le 2 September, et sa suite pour le 5 Octobre… Koshizaka Yasushi ne s’arrête donc jamais!

  6. Rick dit :

    Ayé, je l’ai enfin vu. Bon, un peu le même avis que toi, inférieur au premier opus, mais de bons gros moments de rires devant ces plans totalement gratuits et son final. J’ai passé un bon moment malgré 10 petites minutes molles et répétitives en milieu de parcours. Par contre, à ne pas regarder sur son ordinateur au travail lorsqu’un collègue passe à côté durant le final. Réaction: « Mais elle pourra jamais couper la corde, on voit que le couteau est en plastique »…

  7. Rick dit :

    J’ai faiblis….. je viens de recevoir (merci les primes) DRUM LIMIT et le premier MISSING 55. Je te donnerais mon opinion dans la semaine😉

    • Oli dit :

      Tu prends des risques quand même🙂 Je les louerai prochainement, là j’ai déjà vu pas mal de choses que j’ai pas encore eu le temps de mettre en ligne (HONTO NI ATTA KOWAI HANASHI, 2 CHANNEL NO NOROI, et deux ou trois autres trucs, j’accuse un gros retard !

  8. Rick dit :

    Ça vaut quoi 2 CHANNEL NO NOROI? Je viens tout juste de me faire DRUM LIMIT. Bon bah c’est pas super, mais mieux filmé que pas mal de films de Koshizaka (faut dire, c’était dur de faire trop mauvais en prise de vues et tout avec une héroïne à poil tout le long dans un endroit minuscule😀 ). Pas de décors, une actrice, pas de vêtements, pas d’action, beaucoup de blabla. Même si on a l’impression de revoir BURIED au féminin (et sans vêtements), le début fonctionne bien, enfin toute la première demi-heure. Puis la demi heure suivante, ça s’étire un peu trop en longueurs, jusqu’à un final assez… ouais mauvais, qui comme souvent annonce une suite. Ah Koshizaka, il n’arrive pas à faire des films uniques😀

    • Oli dit :

      Arf bon…je le louerai peut-être malgré tout, c’est pas urgent, donc… NI CHANNEL NO NOROI LE FILM (y’a une série aussi), c’est pas terrible. Y’a une bonne scène, après ça se prend trop au sérieux alors qu’il n’y a pas d’impact. Je ne le conseille pas, même aux fans du genre.

      • Rick dit :

        Oui je vais donc plutôt éviter. Oh tu sais, c’est quand même mieux qu’un MISSING 44 ou IDOL BOMB, même si trop bavard. Ça fait un peu plus sérieux niveau mise en scène déjà aussi, puis l’actrice (idole) est mignonne😀 Et en tant que grand fan du metteur en scène, tu te dois de tous les voir😛

  9. Oli dit :

    MAN HUNTING RESURRECTION annoncé pour 2012 ah ah ah !

    • Rick dit :

      Mouahahah on s’y attendait absolument pas. Y a pas un IDOL BOMB 2 ou DRUM LIMIT 2 de prévu aussi? Ou à ce rythme, un MISSING 66 pour l’année prochaine :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s