Kyôfu shinbun, Ômori Kenichi (2011)


KYÔFU SHINBUN
恐怖新聞
Année : 2011
Genre : le facteur assomme toujours deux fois
Production : Museum
Réalisation : Ômori Kenichi
Avec : Shinjirô, Konno Narumi, Souma Keisuke, Miyagawa Ichirôta


Tous les soirs, à deux heures tapantes, il reçoit un journal dans sa boite aux lettres…un journal rempli d’horreurs, annonçant le plus souvent des morts à venir. Le jeune homme en question constatera bientôt que les tragiques prédictions du « Kyôfu Shinbun » (Terror Paper) se réalisent toujours… Aussi, lorsque l’une de ses amies sera désignée comme l’une des prochaines victimes, il tentera de résoudre cet épineux mystère…avec l’aide de ses amis, parfois un peu trop obnubilés par la chasse grotesque aux fantômes.

Adapté d’un manga de Tsunoda Jirô, KYÔFU SHINBUN (« le journal effrayant ») qui fut autrefois un jeu vidéo sur Playstation, a au moins une chose pour lui : l’originalité. C’est souvent le cas quand le cinéma s’inspire des manga, au lieu de démultiplier à outrance les films de fantômes aux longs cheveux noirs qui rampent vers leurs victimes en laissant échapper un long bruit guttural…

L’intrigue de KYÔFU SHINBUN, à la fois mystérieuse (quel est le but de tout ce cirque ?) et grotesque (un journal livré tous les soirs à 2 heures du matin annonce des horreurs), est franchement sympa à suivre. Le ton est plutôt léger dans l’ensemble, même si quelques scènes plus tendues fonctionnent bien (quand le spectre se rapproche subrepticement de la jeune femme, assise sur son canapé).

Hélas comme souvent avec ce genre de productions, tout cela dure un peu trop longtemps (un court-métrage de 25 ou 30 minutes serait passé comme une lettre à la poste). Car malgré une réalisation plus ou moins soignée (c’est un peu mieux que du V-Cinema de base) et quelques petites stars (un membre du groupe AAA), ça vole quand même pas bien haut. A tous les coups, le manga doit être cent fois mieux…

Mais bon…pour une fois qu’un film ne suit pas à la lettre le schéma des histoires horrifiques japonaises, on ne va pas s’en plaindre non plus. KYÔFU SHINBUN, en anglais, porte malgré tout bien son titre : Terror Pas Peur.

Oli :        
Yasuko :

Le trailer :

______________________________________

Quick Review in English:

+ Original story (a « Terror Paper » with bad news) from a manga
+ Filmmaking is not that great, but far better than many Japanese DTV
+ The main mystery is interesting

– Could have been really fun if it had only lasted 30 minutes
– Funny, grotesque or scary? All of them? Or…none of them?

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s