Missing 55 Final Break, Koshizaka Yasushi (2011)


MISSING 55 FINAL BREAK
ミッシング55 ファイナル・ブレイク
Année : 2011
Genre : Maladie Stupidement Transmissible
Production : Prime Wave
Réalisation : Koshizaka Yasushi
Avec : Saotome Rui, Aikawa Yui, Maeda Yûki, Kobayashi Saya, Usano Hitomi, Yoshizawa Masato, Okushima Kôta, Sato Hideyuki, Nakata Hiromi, Asaoka Mirei


Rongée par un virus étrange, la jolie espionne qui était parvenue à s’échapper du terrible gang torturant des lycéennes va devoir une nouvelle fois se jeter dans la gueule du loup. Dans l’espoir de trouver un remède à son mal, mais aussi pour sauver ses trois anciennes camarades toujours incarcérées dans leur prison grotesque…et fatale ?

On prend les mêmes et on recommence…et à force on pourrait finir par se demander si le V-Cinema n’a pas une dent contre les lycéennes japonaises…car c’est grave comme elles dégustent en général, dans les DTV qui trainent sur les rayons « horreur » de mes vidéoclubs préférés. A ce rythme là de meurtres et de tortures en tous genres, on assistera bientôt à une requalification de la chose en génocide, et il ne restera plus une seule jeune Japonaise en condition de tourner une série Z ! Oui les réalisateurs de V-Cinema semblent pogrom-més pour exterminer les lycéennes…et celles qui avaient pensé l’avoir échappé belle dans MISSING 55, par exemple, risquent bien de passer à la trappe dans sa suite du même acabit : MISSING 55 FINAL BREAK.

Au menu de ce chapitre final (?) : quelques tortures risibles, aucune vraie scène de sexe mais des gros plans sur des culottes et des petits seins rebondis, le come-(bare)back officiel de la pire actrice que j’ai jamais vue (et j’en ai vu une tripotée), des scènes d’action immondes, le sang numérique le plus laid de l’univers et le degré zéro en matière de réalisation.

Quelques nouveautés à se mettre sous la dent, malgré tout ? Une ou deux, quand même : les méchants vont enfin payer, on aura aussi droit à quelques gunfights (hum) et à une pseudo-intrigue autour d’un virus injecté à la jolie Saotome Rui (oui après ses nombreux AV la voilà qui se fait encore inoculer !).

Comme on dit dans le jargon, toutes les bonnes choses ont une fin. Les mauvaises aussi, apparemment.

Oli :

__________________________________________

Quick Review in English:

+ You’ll may want to see this if you want to know how the MISSING saga ends
+ Saotome Rui is tied naked to the ceiling
+ Usano Hitomi, worst actress in the world: almost fun to see her trying to act

– Where was the director during the shooting?
– Nothing much to save in that movie, even the sexy scenes are bad

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Horreur, Pinku, Thriller, V-Cinema, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Missing 55 Final Break, Koshizaka Yasushi (2011)

  1. Rick dit :

    Dire que j’avais presque espoir qu’il soit meilleur que les trois précédents…. Pas étonnant si l’héroïne des deux premiers revient encore que ce soit aussi mauvais. Je vais encore attendre un moment avant de tenter du coup… Pauvre Koshizaka!

    • Oli dit :

      Je l’ai vraiment loué histoire de boucler la boucle sur mon blog… Je t’avouerai aussi que j’ai parfois utilisé le bouton « avance rapide ». Affligeant !

      • Rick dit :

        Ouais je voulais pour la même raison mais bon…. C’est pire que MISSING 44 FINAL STAGE?? J’avais un peu honte d’utiliser l’avance rapide sur celui là justement, donc à la place je faisais des jeux sur le téléphone en même temps. Puis c’est vachement trop long pour ce que c’est en fait.

  2. Guillaume dit :

    L’infographiste qui a fait la jaquette est sacrément doué. Ca a beau etre mensonger sur le produit final, mais ses travaux (à la mode depuis qqs temps) sont vraiment jolis. Enfin moi je vois ça, direct je loue le film.

  3. I.D. dit :

    Je partageais justement ton point de vue Guillaume sur l’un des billet hkm de Rick. Le travail sur les pochettes, génial. Les autres de la série sont franchement pas mal aussi. Assez bluffant surtout lorsqu’on compare à celles des films du même acabit. Je ne sais qui est la personne qui se cache derrière… n’empêche chapeau bas.

  4. Rick dit :

    Leurs pochettes sont en effet sublimes, je m’en ferais peut être un de ces jours des posters, tant pis si la qualité du film ne suit pas après. Le gars est doué en tout cas, hâte de voir la suite avec le futur MAN HUNTING 3.
    Et Oli, tu avais raison pour Tomomatsu, il a bien fait un pseudo film de vampire érotique avec une Maid en couverture (et bien entendu, je me dois de le voir en sachant que ce sera mauvais…)

    • Oli dit :

      Oui j’ai vu le DVD (pas loué hein, j’ai juste vu la jaquette !). Y’en a un autre en préparation : Rape zombie: Lust of the dead. Pour le 2 mars 2012. Give up pour ma part…je crois que j’ai vraiment abandonné le bonhomme, parce qu’à bien y réfléchir, à 200 ou 300 yen la location, plus le temps perdu à mater le bousin…ça fait cher pour ce que c’est, au final.

      • Rick dit :

        Arf, Rape Zombie étant un des titres pour son dernier que j’ai chroniqué, regardable mais sans plus, ça fait peur… Il ne quittera jamais les films de zombies et les films de Maid celui là. J’ai vu quelques images de son dernier (je crois que le titre est 禁じられた旋律-処女にナニが起こったか-) et ça a l’air encore plus fauché et mal branlé que d’hab, dans la lignée de EROTIBOT… Enfin y a l’air de pas avoir grand chose d’intéressant qui sort en ce moment, j’ai toujours EXORCIST FUTSUMASHI à voir et HIKIKO SAN VS KUCHISAKE ONNA.

  5. Oli dit :

    Oui…il faudra bien qu’un jour quelqu’un se décide à percer le mystère entourant ces pochettes. L’artiste qui fait ça est peut-être le frangin du réal ou je sais pas…il doit travailler dans d’autres domaines également, c’est sûr (pochette de bouquins ?).

  6. Supavince dit :

    Putain c’est clair qu’elles claquent ces affiches!! J’imagine donc le gouffre entre celles-ci et les navets proposés en images! ^^

  7. DOOMSDAY99962 dit :

    Missing 66 sort le 5 septembre en dvd au japon : http://www.quietearth.us/forums/viewtopic.php?f=10&t=1169&p=3856

    • Oli dit :

      Merci pour l’info. Non je ne le chroniquerai pas uniquement pour augmenter le nombre de visites sur mon blog🙂 . Sinon ton lien ne marche pas. Enfin bon voici la jaquette et le trailer de MISSING 66 :

      missing 66

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s