Shizue 3 – jubaku byoutou, Sakurai Masaaki (2006)


SHIZUE 3 – JUBAKU BYOUTOU, aka Jubaku byôtô
死づえ3 ~呪縛病棟~
Année : 2006
Genre : Shizue fan-tome 3
Production : Broadway / Nihon Skyway
Réalisation : Sakurai Masaaki
Avec : Sakurai Chizu, Seki Michiko, Oki Naomi, Karase Ryô, Iwao Mantarô, Yamazaki Toshie, Kawashima Megumi, Ozawa Minako, Fukunaga Mami


L’hôpital psychiatrique, qui fut autrefois le théâtre d’une terrible malédiction perpétrée par Shizue, a maintenant été réaménagé en clinique généraliste. Et si les infirmières semblent parfois apercevoir une ombre étrange sur les murs, elles préfèrent ne pas trop en parler…par peur de réveiller un mal oublié ?

Auteur des deux premiers films de la franchise SHIZUE, Sakurai Masaaki apporte ici une touche finale à sa trilogie. Après un premier film sympa mais beaucoup trop long, et un deuxième qui au contraire frisait la perfection (en tenant compte du budget de la chose, j’entends), SHIZUE 3 JUBAKU BYÔTÔ nous abandonne sur une impression plutôt bonne…mais déjà vue.

Heureusement, le décor de l’hôpital hanté fonctionne toujours bien. D’ailleurs il s’agit, avec le fantôme Shizue, du seul véritable point commun entre ce film et les précédents. L’ancien hôpital psychiatrique de SHIZUE KIZAMARETA JÛJIKA ayant ici été rénové pour laisser place à un hôpital plus classique. Classique, oui, mais qui porte encore dans ses murs et dans ses ombres, la marque des meurtres odieux perpétrés quelques années plus tôt par l’intraitable Shizue. A noter que, comme pour le deuxième épisode, le film a été tourné sur le même site d’un véritable hôpital (bien ragoutant quand même) loué pour l’occasion. Un hôpital vraiment hanté ? C’est bien ce qui se raconte désormais, puisqu’une voix étrange semble se superposer à celle de l’actrice incarnant Shizue, dans la scène se déroulant dans les toilettes de l’établissement. Le réalisateur lui-même précise avoir entendu cet écho mystérieux…


Ci-dessus : c’est la chasse…à l’infirmière

Mais passer après l’excellentissime KIZAMARETA JÛJIKA n’a pas dû être une chose facile. Ici les apparitions sont moins bien senties, l’ambiance est bonne mais un peu moins pesante et les fantômes sont presque trop nombreux à l’écran. JUBAKU BYÔTÔ demeure malgré tout un plat de résistance horrifique à la sauce nippone supérieur à la moyenne de ce que les restaurateurs affiliés au V-Cinema nous servent habituellement. Au menu, donc, de ce JUBAKU BYÔTÔ : une Shizue déchainée, une scène dans les toilettes rigolote et réussie, un instant cauchemardesque dans une chambre surpeuplée d’esprits, quelques bonnes actrices et bien évidemment la conclusion (un peu décevante, certes) d’une trilogie de qualité mais qui demeure, hélas, encore et toujours cantonnée aux ombres et sombres recoins des vidéoclubs croulant sous les séries B et blockbuster américains.

Une chose est sûre : Sakurai Masaaki n’a pas besoin d’un gros budget pour faire un bon petit film. Avec SHIZUE, l’hôpital hanté se fout-il donc vraiment de la charité ?

Oli :        
Yasuko :

________________________________________

Quick Review in English:

+ The last movie of the SHIZUE trilogy, imagined by Sakurai Masaaki
+ Once again, a creepy hospital
+ Gossip told that the hospital was really haunted (listen to the « restrooms scene »)
+ Several actresses are good
+ Shizue is still a great « horror queen »
+ With a low budget, the director provided us an interesting horror movie
+ Great soundtrack, as always with the SHIZUE movies

– SHIZUE 2 was better
– Has everything almost already been shown about Shizue in the previous film?
– It’s not a blockbuster, you have to be aware of that before watching that kind of movies

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, V-Cinema, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s