Real onigokko 3, Asato Mari (2012)


REAL ONIGOKKO 3
リアル鬼ごっこ3
Année : 2012
Genre : encore une suite ? On y croit…oni pense
Production : Geneon Universal
Réalisation : Asato Mari
Avec : Yamazaki Kento, Kishida Tatsuya, Yamaya Kasumi, Morita Naoyuki, Yamamoto Kôki, Endô Yuuya, Nakahara Shôko, Toda Masahiro, Takagawa Yuuya


Ce jour-là ressemblait à n’importe quel autre…et pourtant, Suguru, Onji et leurs amis ne vont pas pouvoir sortir de leur lycée, entièrement barricadé par des hommes portant des masques et cachés derrière un lourd costume noir. La télévision crache alors un spot grotesque : le groupe sanguin B a été choisi au hasard parmi les quatre possibles. Choisi pour être…annihilé. A intervalles réguliers, les oni vont donc s’introduire dans le lycée pour poursuivre les victimes ainsi désignées. Des courses poursuites d’une heure à chaque fois, espacées sur trois jours de cauchemar.
Ce qu’ignorent les lycéens ainsi pris au piège, c’est que ce jeu du chat et de la souris (ou onigokko) morbide touche aussi d’autres lieux, au Japon…

Et oui…après la fin ouvert du deuxième film, il était naïf de croire que l’histoire de REAL ONIGOKKO s’arrêterait là. Aussi la sortie de ce troisième chapitre est tout sauf une course à pied de nez… Vous me direz qu’avec un scénario tournant autour d’univers parallèles potentiellement infinis, les producteurs en mal d’inspiration ont de quoi voir venir. Ces derniers ont malgré tout visiblement dû se serrer la ceinture, puisque leur dernier bébé (qui sera très vite suivi d’un quatrième puis d’un cinquième larron) est sorti directement en DVD. Ce format « V-Cinemesque » n’a rien pour me déplaire, en particulier quand on sait que, dès le départ de cette franchise, celle-ci naviguait dans un style très typé «série B». Ce qui lui donnait un certain charme, avouons-le.

On se retrouve donc une nouvelle fois dans un Japon ressemblant à celui que l’on connaît…à ceci près que certaines règles de vie ont changé. Ainsi, cette fois, ce ne sont pas les gens portant le patronyme Sato qui seront poursuivis mais ceux ayant un groupe sanguin de type B (je vous rappelle, qu’au Japon, les groupes sanguins sont plus importants que les signes astrologiques).

L’un des soucis du film, c’est qu’il ressemble trait pour traitre à BATTLE ROYALE : des lycéens et lycéennes, des coups bas quand il s’agit de sauver sa sale peau (rapport à l’acné), des groupes qui se forment, certains lâches qui se découvrent un courage de héros, le pro en informatique qui va tenter d’aider tout ce beau monde, les vidéos décalées pour présenter les épreuves à la télé…bref il s’agit clairement d’une inspiration éhontée. Honnêtement, ça fonctionne pas trop mal : des jeunes qui courent pour échapper à des méchants à l’accoutrement bizarre, c’est une recette qui marche, en général. Le film semble malgré tout moins ambitieux que les précédents (déjà, le casting…), il va moins loin (quasiment aucune violence : les oni utilisent un outil qui ressemblent à une boulonneuse ridicule pour occire leurs adversaires), les costumes sont moins beaux (on confondrait presque les oni avec des éboueurs) et l’action est filmée sans énergie (les méchants semblent tout droit sortis d’un mauvais slasher : ils tapent trop souvent dans le vide…idem pour les lycéens, incapables pendant les ¾ du film de correctement ajuster un méchant avec une batte de baseball !).

Que dire de plus ? Le format V-Cinema va comme un gant à cette série, la réalisation d’Asato Mari est solide pour du DTV (malgré mes réserves concernant les combats mous du genou), le rythme est bien géré et, malgré un manque criant de personnages charismatiques, au final on passe un assez bon moment (si on ne part pas dans l’optique de voir un vrai bon film de science-fiction). Un divertissement correct.

Oli :       
Yasuko :

Le groupe sanguin AB…heu non, BA :

_____________________________________________

Quick Review in English

+ Asato Mari has already directed good DTV movies
+ Always a pleasure to see a new REAL ONIGOKKO movie
+ Young people are hunting by oni…always fun to watch
+ Not so bad after all, for a DTV entertainment

– Less interesting than the first two movies
– The production budget seems to become thinner and thinner
– The oni suits look like scavengers uniforms
– Almost no violence (the oni’s weapon is RIDICULOUS)
– The characters have no charisma
– REAL ONIGOKKO became a copy of BATTLE ROYALE

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Action, Science-Fiction, Survival Game, V-Cinema, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Real onigokko 3, Asato Mari (2012)

  1. Oli dit :

    REAL ONIGOKKO 4 : sortie prévue le 6 juin 2012
    REAL ONIGOKKO 5 : sortie prévue le 4 juillet 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s