Real Onigokko 4, Asato Mari (2012)


REAL ONIGOKKO 4
リアル鬼ごっこ4
Année : 2012
Genre : le scénariste a un point de côté
Production : Geneon Universal
Réalisation : Asato Mari
Avec : Arai Atsushi, Sagara Itsuki, Miki Honoka, Maeda Nozomi


Un lycée pour jeunes filles est barricadé par des hommes habillés de noir : les oni. A intervalles réguliers, ils vont pénétrer dans l’établissement pour tuer à grands coups de boulons (je n’invente rien) les demoiselles appartenant à un groupe sanguin bien précis. Une lycéenne un peu bad-ass sur les bords va malgré tout parvenir à se faire la malle, avec à ses cotés l’une de ses collègues de classe, timide et empruntée : un boulet de première.
Les deux filles croiseront alors rapidement le chemin d’un lycéen coiffé d’une crinière blonde et maniant la batte de baseball comme personne. Ce qui lui a accessoirement permis de survivre jusqu’à aujourd’hui.

Et les courses poursuites reprennent…
A vos marques, prêt…partez !

Mais vraiment, chers amis spectateurs de l’impossible : partez, détalez, loin très loin de ce quatrième opus qui n’a absolument plus rien à dire ni à montrer sur un thème déjà usé jusqu’à la moelle. Si on se doutait bien que ces nouveaux opus de la franchise REAL ONIGOKKO seraient encore plus cheap que les précédents (support DTV oblige), on était malgré tout en droit d’attendre des petits divertissements rythmés et rafraichissants. Si REAL ONIGOKKO 3 remplissait presque ces conditions, le chapitre 4 pousse la maltraitance de ses spectateurs très loin puisqu’il se permet de copier/coller l’intrigue de REAL ONIGOKKO 3, sorti juste un mois plus tôt (difficile de ne pas s’en rappeler…). Et c’est donc reparti pour un tour : un autre lycée, les oni qui débarquent et qui tuent les gens avec des boulonneuses (je les ai donc rebaptisés les Men in Black & Decker), la même émission télé insupportable et les règles du jeu reprises à l’identique.
De qui se moque-t-on ?

Heureusement, dans cet épisode-là notre petite héroïne parviendra à s’échapper (ça change un peu) pour ensuite tomber dans un piège machiavélique qui est en fait la seule bonne idée du film : les mauvaises élèves du lycée ayant survécu aux assauts des oni ont pris possession de leur établissement, et font désormais régner la loi par la terreur. Dit comme ça, ça a l’air génial. Hélas l’heureuse idée n’est exploitée que durant une toute petite dizaine de minutes. Aaargh… Idem concernant l’ébauche de résistance qui se met en place à un moment donné : ça ne dure que quelques minutes puis le scénariste jette le concept aux orties. Moi je dis qu’il aurait peut-être mieux fait de se jeter tout nu dedans.

L’héroïne du film, forte et attachante, est assez bien interprétée et sauve quelque peu les meubles. Ajoutez à cela les 2-3 instants plutôt bien fichus cités plus haut, et vous obtenez un divertissement bas de gamme mais malgré tout regardable si vous êtes habitué au pire et, surtout, si vous aimez les effets spéciaux programmés avec trois Dictées Magiques montées en réseau.

Oli :        
Yasuko :

La BA :

____________________________________________

Quick Review in English:

+ A sci-fi’s atmosphere
+ The young main actress is not so bad, you believe in her character
+ The scene with the bad queen student is fun and original

– The few good scenes and ideas are so short
– The story looks like REAL ONIGOKKO 3
– It’s always the same thing…
– Cheap: cheap bad guy’s costumes, cheap CGI, cheap script…

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Action, Science-Fiction, Survival Game, V-Cinema, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s