X-Game 2, Yamada Masafumi (2012)


X-GAME 2, aka Batsu-game 2
×ゲーム2 (バツゲーム2)
Année : 2012
Genre : torture XXL
Production : JollyRoger
Réalisation : Yamada Masafumi
Avec : Oota Aika, Hirajima Natsumi, Yuki Ryôichi, Asaka Mayumi, Kikuchi Kinya, Seto Catherine, Nadaka Tatsuo, Araki Hirofumi, Kikuchi Ayaka, Nakagawa Haruka


Cinq personnes d’âges et de conditions différents se retrouvent séquestrées dans une salle d’école. Un film enfantin diffusé sur une vieille télé va leur demander de se soumettre à des jeux variés. En cas d’échec, ils devront s’acquitter d’un gage…particulièrement violent.

Fukuda Yôhei et Yamada Masafumi ont plusieurs points de suture en commun. Tout d’abord ils ont tous les deux débuté dans le milieu du DTV horrifique et fauché. Ensuite, on peut dire qu’ils ont toujours mis beaucoup de sérieux et d’énergie dans ces projets malgré des budgets serrés et des conditions de tournage que l’on pouvait deviner difficiles. Enfin, on peut désormais affirmer qu’ils s’en sont sorti, qu’ils sont donc passés de la série Z au film X. Certes, ils semblent toujours cantonnés dans le domaine de l’horreur mais au moins, à présent, on leur confie des moyens assez conséquents, et leurs films ne dépareillent absolument pas lorsqu’on a la chance de les voir sur un grand écran dans une salle de cinéma.

Les deux intéressés ont tellement de choses en commun, que Yamada Masafumi a été choisi pour succéder à Fukuda Yôhei sur la licence X-GAME. Une bonne pioche de la part des producteurs, puisque Yamada Masafumi est un fin technicien, peut-être l’un des plus doués actuellement, au Japon, dans les genres désormais trop souvent bâclés de l’horreur et de l’épouvante.

X-GAME 2 reprend donc le même concept que le premier film : à savoir un univers scolaire et une vengeance sur fond de harcèlement qui, un jour, aurait mal tourné. Cette fois-ci ce sont cinq personnes qui vont se retrouver enfermées dans un bâtiment abandonné et qui seront rapidement forcées de participer à des batsu games, des espèces de gages comme on en fait parfois subir à ses collègues de classe au Japon – sauf qu’ici les gages en question seront adaptés de telle manière qu’ils pourront durablement blesser, voire même tuer. C’est d’ailleurs l’une des principales joyeusetés du film : les épreuves originales et sanglantes. Entre le taille-crayons qui taille des doigts, le tapis de course avec des piques (ne vous arrêtez pas de courir) ou encore la boîte surprise, l’ensemble se révèle plutôt sympa à suivre – enfin si on aime voir des gens être torturés avec style (parfois je me demande si je suis vraiment normal).

Sans jamais être vraiment original dans son déroulement, ni aussi méchant que la franchise SAW, l’excellente réalisation de Yamada Masafumi et les épreuves sanglantes citées ci-dessus rendent X-GAME 2 extrêmement digeste. Hélas, un film de ce genre a besoin d’un vrai méchant charismatique pour passionner sur la durée : n’est pas Jigsaw qui veut. Aussi, le méchant/la méchante/les méchants du film fait/font vraiment de la peine en raison de sa/leur médiocrité – j’écris bizarrement pour ne pas vous gâcher le plaisir du twist tout moisi que nous réserve le scénario tiré d’une œuvre de l’auteur (surcoté) de REAL ONIGOKKO. On sent d’ailleurs venir le twist de tellement loin que même en nous bouchant les narines on a du mal à feindre la surprise…

Malgré tout si vous aimez les violent panic movies, vous passerez sans doute un bon moment. Bien sûr si vous êtes blasés par ce genre de films (qui se ressemblent un peu tous), vous pouvez faire une croix dessus.

Oli :        
Yasuko :

Le trailer :

____________________________________________________

Quick Review in English:

+ A great filmmaker
+ Good new ideas for the torture scenes (yes, I’m not crazy, why?)
+ Not boring

– But what a stupid twist…
– I’ll never understand why the writer of X-GAME and REAL ONIGOKKO is so famous…
– For a movie like that, you need a great bad guy (Jigsaw?) not this…that…hum whatever…
– If you don’t like that kind of movies, forget about watching this one

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Horreur, Survival Game, Thriller, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour X-Game 2, Yamada Masafumi (2012)

  1. kiseiju69 dit :

    Ah nooon ! Il existe un second opus ? J’ai bien envie de le voir mais il n’existe pas de dvd en VOSTA et étant donné que je n’aime pas le téléchargement illégale, je suis foutu ! ou alors j’apprends le japonais. :p

    • Oli dit :

      Il est sympa, bien sûr, mais tu manques pas non plus grand chose. On est loin des meilleurs films américains du même genre, par exemple (SAW, THE COLLECTOR…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s