Kuchisake onna Returns, Yamamoto Junichi (2012)


KUCHISAKE ONNA RETURNS
口裂け女 リターンズ
Année : 2012
Genre :  : – )
Production : Jolly Roger
Réalisation : Yamamoto Junichi
Avec : Oohori Megumi, Rikuna Yuka, Kozawa Marina, Yamashita Mami, Sugimoto Ryôji, Kase Nobuyuki, Kashû Natsu


Quatre jeunes filles partent quelques jours à la campagne, pour assister à un festival que peu de personnes connaissent. Ce matsuri, tenu dans un village isolé, semble en effet dédié à une divinité ressemblant étrangement à la Kuchisake onna.

Les réalisateurs de films à tendance surnaturelle ou horrifique aiment bien tailler du campagnard, en général. Qu’il s’agisse de techniciens doués et respectés comme Harada Masato (INUGAMI), de bonhommes en quête constante de respectabilité (Fukasaku Kenta – X-CROSS) ou d’obscures réalisateurs de navets (KUNEKUNE), on fait souvent passer les gens de la campagne pour des dégénérés (la communauté « cochonophile » ne s’est jamais remise du film DELIVRANCE).

KUCHISAKE ONNA RETURNS ne déroge pas à la règle surtout que les acteurs choisis pour incarner les villageois surjouent la bêtise à un tel point que ça finit par devenir gênant. Mais bref, c’est le label des champs, dans ce genre de productions au Japon : les campagnards sont stupides et/ou dangereux. On ne s’en offusquera donc plus, en particulier parce que pris au douzième degré (non ce n’est pas la quantité moyenne d’alcool dans le sang des gens de la campagne), et bien ça peut faire rire.


Ci-dessus : la tueuse du vil âge !

Ça fonctionne d’ailleurs assez bien, dans KUCHISAKE ONNA RETURNS. Les héroïnes du film sont ainsi prises entre deux feux : l’espèce de Kuchisake onna d’un coté, les villageois fous de l’autre – et attention au retour de flammes pour ces derniers. Bref je n’irai pas jusqu’à dire que c’est passionnant, mais ça se laisse regarder pour du V-Cinema un brin moisi mais osé (Yamamoto Junichi’s touch)…sans parler du fait que mélanger le mythe de la Kuchisake onna avec la croyance ancestrale d’un village isolé, c’est une sacrée bonne idée.

Bien sûr pour apprécier le film sur la durée, il vous faudra encaisser de piètres acteurs, des scènes grotesques, un maquillage de Kuchisake onna from outer space (ridicule mais génial) et une réalisation digne de son support (DTV en polystyrène). Si vous remplissez les critères pour survivre à tout ça, vous pourriez bien passer un vrai bon petit moment de plaisir coupable, devant ce KUCHISAKE ONNA RETURNS.

Oli :        
Yasuko :

Le trailer :

__________________________________________

Quick Review in English:

+ Yamamoto Junichi is not afraid to do grotesque movies with weird stories
+ The story is fun, pretty original for a « Kuchisake onna » movie
+ Who is the real Kuchisake onna? A goddess? Something…someone else?
+ The make-up of the Kuchisake onna is ridiculous but…great!
+ Who is the more dangerous? The Kuchisake onna or the weird country people?

– Don’t look for a great movie, it’s just a crazy and funny V-Cinema horror film
– The actors are terrible
– You have to like cheap horror movies to be able to watch this one

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Gore, Horreur, Kuchisake onna, V-Cinema, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Kuchisake onna Returns, Yamamoto Junichi (2012)

  1. Sacré sourire éternel (ou sourire de l’ange), flippant !
    DTV en polystyrène ? WTF ?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s