Senritsu kaiki file – Kowasugi!: File-03 Hitokui kappa densetsu, Shiraishi Kôji (2013)


kowasugi file kappaSENRITSU KAIKI FILE – KOWASUGI! FILE-03 HITOKUI KAPPA DENSETSU
戦慄怪奇ファイル コワすぎ! FILE 03人喰い河童伝説
Année : 2013
Genre : reporters sans frontières (avec le réel)
Production : Prime Wave / New Select
Réalisation : Shiraishi Kôji
Avec : Ôsako Shigeo, Kuboyama Chika, Shiraishi Kôji, Kawamura Haruka, Ishikawa Yûya, Murakami ROCK, Haru Urara


Tandis que leur patron récupère difficilement du choc subi lors du reportage précédent, une jeune journaliste de l’impossible et son caméraman à lunettes vont partir seuls enquêter dans la campagne japonaise…à la recherche d’un terrifiant kappa mangeur de concombres…et plus si affinités ?

senritsu kaiki file kowasugi kappa 01senritsu kaiki file kowasugi kappa 02

senritsu kaiki file kowasugi kappa 04senritsu kaiki file kowasugi kappa 09

Et c’est reparti pour un troisième épisode des SENRITSU KAIKI FILE KOWASUGI, avec au menu comme toujours un faux documentaire prétendument tourné dans des conditions réelles, et nos trois compères, véritables chasseurs du surnaturel, qui vont cette fois-ci s’enfoncer dans la campagne japonaise pour y débusquer un kappa. Le kappa est une figure emblématique des monstres et légendes nippons, désormais souvent représentée de manière « kawaii ». Pour notre plus grand plaisir, Shiraishi Kôji revient aux origines de cette histoire en nous proposant un kappa très dangereux, n’hésitant pas à s’attaquer aux hommes quand il se sait en position de force – soit près d’un étang pour y précipiter ses victimes ou bien aidé par l’obscurité d’une nuit sans lune.

Le déplacement de l’intrigue du milieu urbain (épisodes 1 et 2) à une zone extrêmement rurale est une idée lumineuse. Cela permet de varier les plaisirs et surtout d’éviter trop de redites. Redites qui sont malgré tout bien présentes, puisque c’est toujours le même concept : un found footage dévoilant l’ombre d’un évènement surnaturel, et notre équipe de choc qui se rend sur place pour réaliser un film sur le sujet. Et éventuellement passer le tout à la postérité.

senritsu kaiki file kowasugi kappa 05senritsu kaiki file kowasugi kappa 06

senritsu kaiki file kowasugi kappa 08senritsu kaiki file kowasugi kappa 07

Si ça n’a pas fonctionné avec vous sur les deux premiers épisodes, passez votre chemin. Ce troisième opus est légèrement moins intéressant que les précédents, et surtout on commence à connaître les mécaniques de la chose. Pour les autres qui, comme moi, apprécient de jouer au jeu du vrai/faux documentaire qui se prend au sérieux mais pas trop (détail salvateur), ce troisième reportage se révèle être plutôt recommandable, en particulier si vous avez commencé à vous prendre d’affection pour cette équipe de reporters sans frontières (mais vraiment aucune !). Un peu à la manière des CONQUÉRANTS DE L’IMPOSSIBLE ou des ÉVADÉS DU TEMPS, du grand Philippe Ébly, le côté gentillet de la Bibliothèque verte en moins – bon j’avoue il n’y a qu’un lointain rapport mais ça fait des années que je cherche à caser Philippe Ébly quelque part sur ce blog !

Et puis la nouvelle coupe de cheveux de l’actrice principale la met mieux en valeur, Ôsako Shigeo est toujours irremplaçable et puis surtout Shiraishi Kôji semble prendre du plaisir à filmer tout ça puisqu’il appuie vraiment sur le côté mythologique de sa saga : son équipe tourne ainsi de vrais reportages, la preuve Ôsako Shigeo et ses amis vont distribuer les DVD des deux premiers titres à un campagnard incrédule afin de prouver à celui-ci que leur travail existe bel et bien !

On vous a donc menti, les créatures nommées kappa sont une réalité et elles ne mâchent pas que des concombres masquées.

Oli :         drapeau2 drapeau2
Yasuko : drapeau2

_____________________________________________________

Quick Review in English:

+ It’s the 3rd episode, thus the spectator is familiar with the characters
+ The main actress is prettier than before, and she’s as gifted as before
+ Ôsako Shigeo is a gifted actor
+ The first 2 episodes took place in a city, now we’re in the middle of Japanese countryside
+ Kappa…who does not like this incredible Japanese creature?
+ Files 4, 5 and 6 to come!
+ If you liked the previous fake documentaries of Shiraishi san, you’ll like this one too

– But if you’re not a real fan, go away: it’s always the same concept
– The first 2 episodes were slightly better, in my opinion
– More files to come: will Shiraishi san be able to renew his concept?

senritsu kaiki file kowasugi kappa image 6

senritsu kaiki file kowasugi kappa IMAGE 5

senritsu kaiki file kowasugi kappa IMAGE 1

senritsu kaiki file kowasugi kappa IMAGE 2

senritsu kaiki file kowasugi kappa IMAGE 3

senritsu kaiki file kowasugi kappa IMAGE 4

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Horreur, Mockumentary, V-Cinema, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Senritsu kaiki file – Kowasugi!: File-03 Hitokui kappa densetsu, Shiraishi Kôji (2013)

  1. Et bien ton avis me fait largement plaisir, j’avais pu voir la bande annonce au lancement du dvd de MISSING 77 (ouais ouais…) et ça avait l’air pas mal. Dès que j’ai l’ocaz, je met mes mains sur cette saga de Shiraishi🙂

    • Oli dit :

      Attention faut vraiment être fan, ma femme par exemple commence à en avoir un peu marre de ces Senritsu kaiki files. Moi j’aime bien le principe et le folklore japonais donc… Et MISSING 77 j’attends qu’il ne soit plus classé dans les « nouveautés » pour le louer à moindre coût (je suis pas fou !).

      • J’aime beaucoup le folklore aussi, et Shiraishi avait fait de bons faux documentaires par le passé (NOROI, OCCULT). J’avais totalement laissé tombé son oeuvre après KAMI IDOL par contre, mais là ça me tente bien. Je tenterais peut être juste le premier à l’ocaz, et si ça me plait, je continuerais la saga.
        Oui enfin même, pour MISSING 77, je suis sur qu’il y a pleins de trucs mieux à voir en priorité😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s