Senritsu kaiki file – Kowasugi!: File-04 Shinsô! Toire no Hanako san, Shiraishi Kôji (2013)


senritsu kaiki file 4 toilet no hanako sanSENRITSU KAIKI FILE – KOWASUGI! FILE-04 SHINSÔ! TOIRE NO HANAKO SAN, aka Senritsu kaiki file – Kowasugi! File 04 Shinsô! Toilet no Hanako san
戦慄怪奇ファイル コワすぎ! FILE 04真相!トイレの花子さん
Année : 2013
Genre : tirer la chasse aux fantômes
Production : Prime Wave / New Select
Réalisation : Shiraishi Kôji
Avec : Ôsako Shigeo, Kuboyama Chika, Shiraishi Kôji, Kuwana Rie, Minami Aki, Shimoe Rina, Kuwahara Hitomi


Le toujours très sanguin Kudo san, sa jolie assistante et son caméraman de l’impossible repartent sur les traces de l’étrange, avec cette fois-ci la légendaire Hanako san en ligne de mire : deux jeunes filles l’auraient en effet aperçue dans les toilettes de leur ancienne école. Toute l’équipe se rendra alors sur place, accompagnée d’une voyante, pour ce qui constituera sans doute leur plus grande aventure à ce jour.

senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san 01senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san 02

senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san 03senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san 04

Shiraishi Kôji est déjà de retour avec un quatrième épisode de ses Senritsu kaiki files. Bien évidemment, les mauvaises langues diront que c’est toujours pareil. Tout d’abord, et je vais y revenir : elles auraient sensiblement tort. Enfin, que font encore ces mauvaises langues dans les parages, au bout du quatrième épisode ? Je comprends tout à fait que l’on soit allergique à la chose, mais il serait peut-être temps de prendre la porte, les gars. J’estime donc que ce nouveau film de Shiraishi Kôji ne s’adresse qu’aux fans du genre (vrai-faux documentaire fantastique) et de la série SENRITSU KAIKI FILE. Par conséquent, moi aussi je ne m’adresserai qu’à eux.

Et alors, chers amis, vous allez être aux anges (bien que l’enfer ne soit pas loin) avec ce quatrième volet des aventures de nos journalistes de l’étrange. Shiraishi Kôji va en effet ici beaucoup plus loin que dans les premiers opus, tant et si bien que ceux-ci apparaissent maintenant presque comme de simples mises en bouche à l’apocalyptique volet dédié à Hanako san. Entre les time slips, les retournements de situation, les scènes stressantes, de longs plans-séquences, un second degré assumé et quelques jump scares bien placés, on ne sait plus où donner de la tête – au sens propre comme au figuré car Shiraishi san court souvent en malmenant sa caméra. Oui, on finit le film quasiment sur les rotules !

senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san 05senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san 06

senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san 07senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san 08

En plus de cela, Shiraishi Kôji ravira les fans de la série en approfondissant encore davantage la mythologie de son petit univers. On apprendra en effet que le chef de projet (Kudo san) dissimule un lourd secret. Le procédé n’est ni gratuit, ni improvisé, puisque les racines de cette énigme trouvent leur origine dans les épisodes précédents – des indices sont en effet distillés ponctuellement depuis l’épisode 2. On attend donc la suite avec impatience, en espérant notamment un approfondissement des personnages du caméraman et de l’assistante, un peu trop négligés à mon sens.

Oli :         drapeau2 drapeau2 drapeau2
Yasuko : drapeau2 drapeau2

Trailer :

________________________________________________

Quick Review in English:

+ The best Senritsu kaiki file to date! More complexe and deeper than the previous ones
+ One or two very good jump scares
+ Kudo san and his dark secret
+ A lot of rhythm, from the first second to the last one
+ Not always as serious as it seems to be

– Shiraishi San runs a lot, don’t be scare by the movements of the video camera!
– I’d like to see the other members of the team becoming as deep as Kudo San
– If you didn’t like the first 3 chapters, you won’t like this one neither…but…
– …if you hate that kind of mockumentary, what are you still doing here?!?

senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san IMAGE 1

senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san IMAGE 2

senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san IMAGE 3

senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san IMAGE 5

senritsu kaiki file 4 toilet no hanako san IMAGE 4

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, Mockumentary, Toilet no Hanako san, V-Cinema, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s