Missing 77, Koshizaka Yasushi (2013)


MISSING 77 DVDMISSING 77
ミッシング77
Année : 2013
Genre : torture (de spectateurs)
Production : Prime Wave
Réalisation : Koshizaka Yasushi
Avec : Kuribayashi Riri, Tastumi Yui, Ogawa Rin, Aiba Ruby, Ayase Ren, Okushima Kôta, Masunari Tatsuya, Nakano Aki


« The Auction School » a la peau dure, puisqu’après bien des déboires la voilà de retour sur le devant de la scène de la débauche, avec trois nouvelles jeunes filles esclaves mises aux enchères : 75, 76 et 77 qui sont en réalité deux sœurs et…un clone.
Hélas pour le grand manitou aux lunettes tellement réfléchissantes que l’on y aperçoit le caméraman et le preneur son, les ventes en question vont être interrompues par des voleurs à la gâchette facile. Par un malheureux concours de circonstance, tout ce petit monde va se retrouver bloqué dans un sous-sol crasseux avec une bombe sur les bras…programmée pour exploser d’ici une petite heure…

missing 77 01missing 77 02

missing 77 04missing 77 05

Koshizaka Yasushi est un réalisateur fauché. Pas par une voiture – quand bien même certains spectateurs pourraient commencer à lui en vouloir en raison de la piètre qualité de sa série MISSING. Non, Koshizaka Yasushi est fauché comme les blés, il n’a pas beaucoup d’argent et la plus grande partie de ses budgets – minuscules – est principalement dédiée aux salaires des actrices d’AV débauchées pour l’occasion.

Je m’étais juré que l’on ne m’y reprendrait plus, et pourtant me voici de nouveau pris au piège du DTV qui suinte du pus. Suicidaire, le Oli ? Pas vraiment. Un brin voyeur alors, le Oli ? Bien sûr que oui, mais ce n’est pas pour cette raison que je me suis replongé dans cette série rose, tant les scènes érotiques sont mal filmées et très souvent redondantes. Non, si j’ai encore une fois sauté le pas de la location de la honte (mon vidéoclub va finir par me ranger dans la catégorie « psychopathe ») c’est surtout parce que je prends encore du plaisir à faire des captures grotesques de ces films qui ne le sont pas moins, et parce qu’après avoir dû supporter de nombreux épisodes de cette série moisie, je méritais bien d’en voir la fin !

missing 77 06missing 77 07

missing 77 08missing 77 03

J’ai bien fait de persévérer puisque, au final, cet ultime épisode (mais restons prudent la série n’en est plus à une résurrection près) est loin d’être le plus mauvais des MISSING. L’intrigue tourne en effet ici le dos aux sempiternelles épreuves de torture à répétition (il y en a, mais beaucoup moins que d’habitude) et, après un spot de pub plutôt rigolo et une partie de pierre papier ciseau réussie (si, si), ce MISSING 77 prend la direction d’un huis clos en forme de panic movie du pauvre, puisque tous les personnages du film vont se retrouver coincés dans une petite pièce avec une bombe à retardement impossible à désamorcer.

Enfin bon, ça ne vole pas très haut malgré tout, et on sent bien que le réalisateur ne fait pratiquement aucun effort pour rendre son ovni un tant soit peu digeste. Oui, c’est filmé par-dessus la jambe – de Tatsumi Yui pendant sa scène de viol !

Oli :         drapeau_blanc
Yasuko : drapeau_blanc

Le trailer :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ As always, AV idols
+ At last! The bad guy will be punished
+ The story is a little different from usual MISSING’s scripts
+ In the first part of the movie, you may laugh once or twice
+ Not the worst MISSING movie

– But not the best either
– As always, the director seems to shoot his movie without doing any efforts
– We don’t see Ayase Ren enough
– Awful CGI, especially the blood – what a relief the panties are real!
– The movie is boring, the sex scenes are not interesting – a pinku eiga needs style!

missing 77 IMAGE 01

missing 77 IMAGE 18

missing 77 IMAGE 02

missing 77 IMAGE 03

missing 77 IMAGE 04

missing 77 IMAGE 05

missing 77 IMAGE 07

missing 77 IMAGE 06

missing 77 IMAGE 00

missing 77 IMAGE 10

missing 77 IMAGE 09

missing 77 IMAGE 08

missing 77 IMAGE 11

missing 77 IMAGE 19

missing 77 IMAGE 20

missing 77 IMAGE 12

missing 77 IMAGE 17

missing 77 IMAGE 13

missing 77 IMAGE 14

missing 77 IMAGE 15

missing 77 IMAGE 16

missing 77 IMAGE 21
Ci-dessus : l’acteur a toute l’équipe du film « à l’œil »

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Horreur, Pinku, Science-Fiction, Thriller, V-Cinema, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Missing 77, Koshizaka Yasushi (2013)

  1. Et nous sommes encore du même avis, si c’est pas mieux, ça tente de changer un peu par moment des 5 autres épisodes précédents (sic!).
    Puis ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à regretter que l’on ne voit pas assez la petite Ayase Ren (qui était ma petite préférée du précédent opus…. merde, je parle limite comme un fan….)

    • Oli dit :

      Même dans DRUM LIMIT ANA, elle était toute mimi Ayase Ren. La sacrifier de la sorte dans MISSING 77 prouve une nouvelle fois que le réalisateur n’a aucun goût !

  2. Erik dit :

    Where do you buy these movies? I see them on YesAsia but they are very expensive!

    • Oli dit :

      I rent them (I live in Japan). Sometimes it’s fun, but it’s not worth buying. If you know someone who can buy DVD on Amazon.jp, there are many used DVD of that kind, and they’re not expansive at all after a while…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s