Gakkô no kaidan 4, Hirayama Hideyuki (1999)


gakkou no kaidan 4GAKKÔ NO KAIDAN 4, aka Gakkou no kwaidan 4
学校の怪談4
Année : 1999
Genre : fantôme dans le creux du vague
Production : Toho / Sundance Company
Réalisation : Hirayama Hideyuki
Avec : Toyoda Mai, Shofukutei Matsunosuke, Minakawa Yuki, Harada Mieko, Moriyasu Kayoko, Negishi Toshie, Takeshima Yuka


Il y a de nombreuses années de cela, en pleines vacances d’été, une école et les quelques enfants qui y jouaient à cache-cache furent emportés par un gigantesque tsunami.

De nos jours, l’école en question a disparu…mais il semblerait que des esprits ayant un étroit rapport avec les enfants décédés soient décidés à hanter les habitants de ce paisible bord de mer.

gakkou no kaidan 4 01gakkou no kaidan 4 02

gakkou no kaidan 4 03gakkou no kaidan 4 04

La sympathique série horrifique pour enfants GAKKÔ NO KAIDAN touche ici à sa fin, avec un quatrième film plus sérieux que les trois précédents. Le ton est tout de suite donné dans une scène d’intro plutôt réussie : un groupe d’enfants, qui jouent à cache-cache dans leur école, et un terrible ras de marée qui va tout emporter avec lui. Le seul survivant est semble-t-il un petit garçon, que l’on retrouve des dizaines d’années plus tard, dans la peau et les rides d’un vieillard.

Grave et parfois un brin pesante, l’histoire de GAKKÔ NO KAIDAN 4 est encore, et surtout, empreinte de nostalgie. Difficile, pour les adultes que nous sommes, de ne pas s’identifier quelques instants à ce vieil homme qui guette un éventuel retour de ses anciens camarades de classe, en scrutant le bord de mer. Les yeux perdus dans les vagues là où d’autres, comme nous, sont dans le vague des souvenirs flous de nos jeux d’enfants…en partie oubliés mais qui sont toujours là, enfouis quelque part.

gakkou no kaidan 4 05gakkou no kaidan 4 06

gakkou no kaidan 4 07gakkou no kaidan 4 08

Des gamins dont les flâneries sous le dur soleil d’été devraient réchauffer vos souvenirs de vacances scolaires d’antan, des spectres au triste passé, des crabes défigurés, les chauds matsuri du mois d’août, et un final un brin plus démonstratif que le reste du récit, mais qui ne sombre jamais dans le grotesque : GAKKÔ NO KAIDAN 4 a donc de jolis atouts sans non plus jamais prétendre être un chef d’œuvre. L’essentiel est là : le film se suit sans ennui et donne envie de profiter pleinement de l’été. Voire, l’espace de quelques instants, peut-être même de remonter le temps ?

Oli :         drapeau2 drapeau2
Yasuko : drapeau2

Trailer :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Hot summer, ice cream Garigari-kun, holidays, friends and…memories
+ It’s the more serious movie in the GAKKÔ NO KAIDAN franchise
+ Good movie for all the family, with a nostalgic touch

– If you expect a lot of fun and crazyness, you may be disappointed
– Not scary, it’s a « horror » movie for kids

gakkou no kaidan 4 IMAGE 01

gakkou no kaidan 4 IMAGE 02

gakkou no kaidan 4 IMAGE 03

gakkou no kaidan 4 IMAGE 04

gakkou no kaidan 4 IMAGE 05

gakkou no kaidan 4 IMAGE 06

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Catastrophe, Famille, Fantastique, Fantômes, Horreur, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s